Mercedes rappelle en urgence 292 000 SUV à cause de problèmes de freins

 

Mercedes-Benz annonce que les propriétaires de près de 300 000 de ses SUV doivent les garer jusqu'à nouvel ordre en raison d'un problème potentiel pouvant entraîner une perte de puissance de freinage.

Mercedes EQB

La NHTSA a émis un avis « ne pas conduire » pour 292 000 véhicules datant de 2006 à 2012 de la Classe ML, de la Classe GL et de la Classe R jusqu'à ce que leurs servofreins puissent être inspectés. Dans des documents publiés jeudi par la National Highway Traffic Safety Administration, Mercedes indique que l'humidité peut pénétrer dans le boîtier du servofrein et provoquer de la corrosion. Cela peut provoquer une fuite de vide, ce qui diminue la performance des freins.

Dans de rares cas, un freinage brusque pourrait causer des dommages mécaniques au servofrein, et il pourrait être impossible d'arrêter les véhicules avec la pédale de frein, a déclaré Mercedes dans un communiqué jeudi. Cependant, si votre voiture se trouve être touchée par ce problème, Mercedes indique qu’un frein de stationnement actionné par le pied fonctionnerait toujours. Ce n’est pas la première fois que les voitures de Mercedes sont concernées par un rappel. L’année dernière, ce sont 1,3 million de véhicules qui ont été touchés par un bug logiciel.

Lire également : Tesla rappelle 50 000 voitures électriques à cause d’un bug sur le compteur de vitesse

Mercedes demande aux propriétaires des véhicules concernés de faire réviser leurs voitures

Le constructeur automobile allemand demande à tous les propriétaires de véhicules concernés de se rendre le plus rapidement possible chez un concessionnaire pour que leur voiture soit révisée. Cependant, il faut rappeler que puisqu’il s’agit d’un problème avec le système de freinage, aller chez son concessionnaire pourrait bien être plus dangereux que prévu.

Mercedes-Benz a donc déclaré qu'elle offrirait un remorquage gratuit afin que les propriétaires puissent se rendre en toute sécurité chez un concessionnaire pour une réparation. Les réparations consisteront à retirer un manchon en caoutchouc afin que les techniciens puissent inspecter le servomoteur. Ils remplaceront les pièces si nécessaire. De plus, si les réparations ne peuvent être effectuées immédiatement, les concessionnaires devront aider les propriétaires des voitures à trouver des véhicules de prêt jusqu'à ce que les réparations puissent être effectuées.

« Les véhicules qui ne passent pas les tests supplémentaires devront être équipés d’un nouveau servofrein. L'avis d'arrêt de conduite restera en vigueur pour ces véhicules jusqu'à ce que le servofrein soit remplacé », précise Mercedes. Les propriétaires concernés seront informés à partir du 27 mai.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !