Malware Xavier : déjà plus de 800 applications du Play Store infectées, prudence

Décidément, les malwares sont de sortie ces temps-ci ! Après Chrysaor ou encore Dvmap, c’est maintenant autour d’un certain Xavier de s’ajouter à la longue liste des logiciels malveillants qui pullulent sur le net. Un de plus qui fait donc des siennes sur la boutique en ligne du Google Play Store en infectant plusieurs centaines d’applications. Prudence !

xavier, malware, android, logiciel malveillant

C’est triste mais c’est un fait, internet n’est aujourd’hui plus à l’abri du moindre danger et encore moins des logiciels malveillants. Frappé récemment par la cyberattaque causée par WannaCry et autres malwares aussi puissants que dangereux, il peine à présent à garantir une certaine forme de sécurité aux utilisateurs.

L’usage d’internet est de ce fait, particulièrement remis en question de la part des usagers qui à l’heure où ces lignes sont écrites, sont peut-être la cible d’un nouveau pirate à l’origine d’un malware du nom de « Xavier ». En possession d’un smartphone Android ? Il est alors l’heure de faire attention !

Déjà plus de 800 applications ont été infectées par Xavier

Après la découverte de Chrysaor et l’une des pires menaces, Dvmap, c’est maintenant au tour d’un certain Xavier d’inquiéter les heureux possesseurs de smartphones Android. Un malware qui fait beaucoup parler de lui du fait de sa récente propagation sur la toile et de sa capacité à infecter les systèmes.

Selon nos confrères de thehackernews.com, Xavier serait dores et déjà à l’origine de l’infection de plus de 800 applications Android sur le Google Play Store. La plupart ayant déjà été téléchargées plusieurs millions de fois et donc par conséquent, infectées par ce malware qui collecte silencieusement les données des utilisateurs et peut effectuer des opérations dangereuses à l’aide de ces dernières.

Pour l’heure et à en croire des spécialistes en cybersécurité, seuls des utilisateurs issus de pays comme le Vietnam, les Philippines ou encore l’Indonésie, ont été impactés par Xavier. Les Etats-Unis et la France ne semblent apparemment pas trop concernés par ces soucis d’infection depuis la boutique du Google Play Store.

Bien sûr, ce logiciel malveillant continue de se propager et nécessite de prendre quelques précautions afin de ne pas être touché. On vous recommandera donc de vous méfier des applications douteuses, de regarder les commentaires postés par les internautes et de vérifier les autorisations propres à l’application avant de l’installer sur votre smartphone. Sans oublier enfin de s’assurer qu’un bon antivirus est installé sur votre machine, il vous sera utile pour vous prévenir des dangers de certains fichiers malveillants.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Gare au SMS qui vide votre compte bancaire !

Un SMS frauduleux envoyé par des pirates peut vider votre compte bancaire. Une cliente en a fait les frais en voyant son compte débité de la somme de 6 000 euros. Cette opération, elle affirme ne l’avoir jamais faite. Le…

Voici le top 10 des pires mots de passe

Le top 10 des mots de passe les plus vulnérables au piratage a été dressé par une étude britannique. Pour mettre sur pied cette liste, le National cyber security centre (NCSC) s’est intéressé aux 100 000 mots de passe les plus…

Internet Explorer : Microsoft refuse de corriger une faille de sécurité critique

Internet Explorer est victime d’une nouvelle faille de sécurité critique, rapporte un chercheur en cybersécurité. Malgré les risques encourus par les utilisateurs, Microsoft refuse de proposer un correctif dans les plus brefs délais. Pour forcer la main de la firme, le chercheur a révélé l’existence de…

Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…