Malware Android : ces 2 applications du Play Store vous espionnent via le micro de votre smartphone

Un malware Android a été repéré sur le Google Play Store. Caché dans le code de deux applications dédiées aux selfies, ce logiciel malveillant est capable d’enregistrer vos conversations privées grâce au micro de votre smartphone. Une fois infiltré sur votre mobile, il va aussi afficher des publicités surgissantes sur l’écran de votre téléphone. 

google play store malware android micro smartphone espion

Les chercheurs en cybersécurité de Wandera ont découvert un malware Android caché dans le code de deux applications disponibles sur le Google Play Store : Sun Pro Beauty Camera et Funny Sweet Beauty Selfie Camera. Il s’agit de deux applications réservées aux amateurs de selfies qui proposent des fonctionnalités similaires. Les applications permettent notamment d’appliquer des filtres sur vos portraits. Au total, elles ont été téléchargées par 1,5 million d’internautes.

Lire également : Android – le malware Joker se cache dans ces 24 applications du Play Store

Google Play Store : ces 2 applications Android cachent un agaçant malware publicitaire

Une fois installé sur votre smartphone, le malware va installer à votre insu un raccourci invisible vers l’application. Si vous décidez de supprimer celle-ci, le maliciel continuera donc de fonctionner en arrière plan. Le but premier du malware est d’afficher des annonces publicitaires sur l’écran de smartphone de ses victimes. Parfois, une publicité va même surgir en plein écran même si votre téléphone est verrouillé. Grâce à cette méthode, les pirates peuvent générer en peu de temps d’importants revenus publicitaires.

Ce n’est pas tout. Les deux applications sont aussi en mesure d’enregistrer des conversations grâce au micro de votre smartphone. Le malware peut en effet activer le micro sans que vous ne vous en rendiez compte. Pour l’heure, Wandera ignore dans quels buts les pirates prennent le contrôle du microphone. Comme toujours, on vous invite à vous méfier des applications qui demandent un nombre important de permissions.

Contacté par Wandera, Google a rapidement effacé ces deux applications frauduleuses du Play Store. Afin d’éviter d’installer des logiciels malveillants sur votre appareil, on vous conseille de toujours jeter un oeil aux avis. Dans ce cas-ci, les avis des utilisateurs sur le Play Store permettent rapidement de comprendre la supercherie. Par sécurité, on vous conseille aussi d’équiper votre smartphone d’un de ces antivirus Android gratuits.

Source : Wandera



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : ce malware ultra dangereux est impossible à supprimer !

Android est la cible d’un malware ultra dangereux baptisé Xiny, révèlent les chercheurs de Dr Web. En activité depuis 2015, ce trojan est presque impossible à supprimer des smartphones infectés. En 2016, les experts en cybersécurité de Dr Web ont repéré la trace…

Android : ce dangereux malware envoie des milliers de SMS à votre place

Android est à nouveau la cible d’un dangereux malware baptisé Faketoken. D’après les chercheurs de Kaspersky, il s’agit d’un Trojan bancaire capable d’envoyer des SMS à la place de ses victimes. Le logiciel malveillant serait ainsi parvenu à contaminer 5000 smartphones un peu partout dans…

Android : ces 30 applications selfies cachent un malware espion

Des malwares espions ont été découvert dans le code de 30 applications Android pour selfies disponibles sur le Google Play Store. D’après l’enquête des chercheurs de CyberNews, ces logiciels malveillants sont conçus pour collecter toutes les données de votre smartphone,…

RCS : le remplaçant du SMS est criblé de failles de sécurité

Le RCS, le successeur du SMS, est truffé de failles de sécurité. D’après les chercheurs de Security Research Labs, l’implémentation du protocole Rich Communication Services par les opérateurs met en danger la vie privée de ses utilisateurs. En exploitant des brèches, un pirate…