Voiture électrique : l’UE veut lever la TVA pour booster les ventes

Dans le cadre du plan de relance économique européen, une aide fiscale pourrait être accordée pour l’achat d’un véhicule propre, électrique ou hybride. Parmi les mécanismes évoqués, des exonérations de TVA pourraient notamment être accordées. Le ministre français de l’Économie, Bruno Lemaire, parle d’un soutien, sans en préciser la nature.

vehicule electrique aide européenne

Le confinement des pays européens aura eu un effet catastrophique sur l’économie. Et il en aura encore certainement dans les prochains mois (voire prochaines années). De nombreuses entreprises vont fermer. Des secteurs d’activité entiers sont en difficulté. Et le budget des ménages est en berne. Il faudra donc un plan de relance. Et celui envisagé par la France semble s’appuyer sur la consommation.

Lire aussi : Voiture électrique : l’Europe en deviendrait le premier producteur mondial dès 2021

Parmi les secteurs privilégiés se trouve évidemment l’automobile, fleuron de l’industrie française mis à mal depuis le début de la crise du coronavirus. À l’occasion d’une interview accordée à La Matinale de CNews, Bruno Lemaire, le ministre de l’Économie et des Finances, a confirmé qu’un plan de relance est envisagé avec un soutien à la demande automobile. Mais qu’il ne se ferait pas au détriment de l’écologie. Il évoque une aide qui ne concernerait que les véhicules à faible émission de CO2, dont les voitures électriques.

Le ministre n’a cependant pas détaillé quels mécanismes financiers seraient utilisés pour soutenir cette relance du secteur automobile. Des primes à l’achat, des bonus écologiques, ont souvent été accordées dans le passé. Jusqu’au 31 décembre 2019, le bonus écologique s’élevait à 27 % du prix d’achat d’une voiture « propre », plafonné à 6000 euros. Depuis le 1er janvier, ce bonus est de 6000 euros pour les voitures de moins de 45 000 euros et de 3000 euros pour les voitures de plus de 45 000 euros, sans compter la prime à la conversion.

Selon une dépêche de l’agence de presse économique Bloomberg, relayée sur Twitter, l’Union européenne pourrait inciter les États membres à exonérer la TVA sur les achats d’un véhicule électrique (laquelle est fixée en France à 20 % dans le secteur automobile). Cette initiative serait accompagnée par un plan d’investissement pour augmenter le nombre de stations de charge disponibles en Europe, l’un des points qui font hésiter les consommateurs à s’équiper. Reste à savoir si cette exonération de la TVA sera adoptée en France et si elle complètera (ou remplacera) les mécanismes d’aide existants.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Model 3 : l’écran tactile pourrait bientôt devenir un problème

L’écran tactile présent dans la Tesla Model 3 se pose comme un véritable tableau de bord. Le conducteur peut accéder à ses systèmes d’infodivertissement, mais également aux fonctionnalités essentielles du véhicule comme les essuie-glaces. Cependant, un accident de la route…