SFR se fait attaquer en justice par l’UFC pour pratiques commerciales trompeuses

 

L’UFC-que choisir a annoncé attaquer SFR en justice aujourd’hui. L’association de consommateurs reproche en effet à l’opérateur d’avoir augmenté sans raison ses tarifs après une campagne de publicité très agressive où il affirmait le contraire. Les abonnés pourraient à terme être remboursés.

SFR

L’UFC-que choisir est très remonté contre SFR et a décidé de l’attaquer en justice. En cause, les forfaits Red by SFR qui ont augmenté de prix sans raison particulière, alors que l’opérateur avait clairement indiqué que ce ne serait pas le cas dans sa campagne publicitaire. L’association dénonce de ce fait des pratiques commerciales trompeuses.

A lire aussi – SFR : l’UFC-Que Choisir dénonce une nouvelle augmentation cachée de 3€ par mois

Entre début 2018 et fin 2019, SFR a publié une campagne de publicité qui misait justement sur la clarté de ses offres. Comme le rappelle l’UFC, l’opérateur matraquait que ses concurrents étaient justement flous dans leur communication avec le slogan « quand c’est trop beau, ça cache forcément un truc ». Toute la communication reposait également sur le fait que l’offre était gravée dans la roche, étant « sans condition de durée ». Pour L’UFC-que choisir, la cerise sur le gâteau est la communication sur les réseaux sociaux, où la mention « garantis à vie » trônait fièrement dans des tweets.

L'UFC demande le dédommagement des clients Red by SFR

Toutefois, la promesse n’a pas été tenue, puisqu’en septembre 2020, les prix des abonnements ont brusquement augmenté de 30 à 70% selon les clients. Les utilisateurs se sont évidemment indignés, via notamment les réseaux sociaux grâce à des pétitions ou des groupes Facebook, mais SFR a gardé son cap, même si des remboursements ponctuels ont été effectués.

C’est pour cela que L’UFC-que choisir a décidé d’agir et d’attaquer l’opérateur en justice. Le but de cette opération est double : d’abord faire condamner SFR pour pratiques commerciales trompeuses, puis dédommager les clients qui ont vu leur abonnement brusquement augmenter.

L’association attaque SFR sur ce point, mais rappelle dans son communiqué que ce n’est pas un cas isolé. Elle déplore en effet que ce genre de pratique se généralise chez tous les opérateurs qui gagnent plus d’argent à ne pas respecter leurs engagements qu’en les tenant. Si SFR est jugé coupable et est condamné, cela pourrait changer beaucoup de choses à l’avenir.

Source : UFC-Que Choisir



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !