Les ventes de voitures s’effondrent de 20% en Europe à cause de la guerre en Ukraine

 

En raison des difficultés de production engendrées par la guerre en Ukraine et les pénuries de composants électroniques, les ventes de voitures neuves en Europe se sont effondrées de 20 % en mars 2022. Il s'agit d'un record jamais atteint depuis 1990. 

chute ventes voitures europe
Crédits : Unsplash

Comme vous le savez, la guerre en Ukraine a d'ores et déjà un impact direct sur de nombreuses industries en Europe, à commencer par l'automobile. Déjà en mars 2022, de nombreux spécialistes s'accordaient tous pour dire que le prix de ventes des voitures allait augmenter. La faute aux difficultés sur la chaîne de production que rencontrent les constructeurs, liées notamment au conflit mais aussi aux pénuries de composants électroniques. 

Leurs prévisions se sont effectivement avérées exactes, comme le révèlent le dernier rapport de l'Association européenne des constructeurs (ACEA). D'après l'organisme, les ventes de voitures neuves sur le Vieux continent ont chuté de 20,5% en mars 2022, avec un total de 844 187 véhicules écoulés sur la période. C'est un record historique, puisqu'il s'agit du plus faible volume de ventes pour un mois de mars depuis la création de cette étude statistiques en 1990.

Bien entendu, l'association ne prend pas en compte l'année 2020, durant laquelle l'économie mondiale était paralysée en raison de la pandémie. Qu'est-ce qui explique ce chute drastique des ventes ? Sans surprise, l'arrêt de plusieurs usines en Ukraine à cause de la guerre a miné les capacités de production des constructeurs automobiles européens, déjà impactées par les pénuries de composants électroniques.

La guerre en Ukraine plombe les ventes de voitures en Europe

Il faut préciser que l'Ukraine est l'un des principaux fournisseurs européens de faisceaux de câblage, des composants essentiels qui permettent de conduire le courant vers les équipements électriques d'une voiture. Faute de pièces, plusieurs marques ont déjà annoncé la suspension de la fabrication de certains modèles, à l'image de Volkswagen qui a arrêté la production des ID.3 et ID.4 à cause de la pénurie de puces. En effet, l'enseigne allemande a suspendu temporairement les activités de Zwickau, son centre de production dédiée aux voitures électriques. Le numéro 2 européen Stellantis a été contraint de fermer son usine en Russie, à cause de la pénurie ici encore.

C'est également le cas en France, où Renault a fermé les portes de l'usine de Douai pendant une dizaine de jours. Sans surprise, on retrouve cette chute des ventes des voitures neuves dans plusieurs pays européens :

  • Allemagne : -17,5 %
  • France : – 19,5 %
  • Italie : – 29,7 %
  • Espagne : – 30,2 %
  • Pologne : – 17,4 %
  • Belgique : – 17,7 %
  • Suède : – 39,5 %

Quoi qu'il en soit, les constructeurs s'accordent pour dire qu'il faudra procéder à des ajustements des objectifs de vente si la situation venait à perdurer.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !