19 députés viennent de déposer une série d’amendements visant à interdire la publicité des SUV à la télévision. Ils considèrent que les constructeurs de ces véhicules n’informent pas suffisamment le consommateur sur la « nocivité de ce type de véhicule sur l’environnement ».

Verra-t-on encore des publicités pour les SUV dans les prochains mois à la télévision ? Le greenwashing, qui sévit depuis quelques années à la TV et sur le Web, en est-il arrivé à un point où il ne veut plus rien dire ? Ce sont les questions que l’on peut se poser en lisant le contenu d’une série d’amendements déposés par Anthony Cellier, un député LREM, et 18 de ses confrères. Ainsi, ils veulent proscrire tout spot TV visant à faire la promotion d’un véhicule malussé, et notamment d’un SUV. Ils reprochent aux constructeurs de ne pas informer les consommateurs de l’impact de ces voitures sur l’environnement, mais également de proposer « de rembourser le malus écologique pour l’achat du dudit véhicule, ce qui relève d’une véritable aberration écologique ».

Dans le même temps, les députés ont également déposé un amendement N°AC519. Son objectif ? Mettre en place la création d’un pictogramme destiné aux publicités dont l’impact est négatif sur l’environnement et visant à en informer le spectateur. « Cet impact est évalué par l’application de plusieurs critères au produit, notamment son empreinte carbone (i.e. les émissions de gaz à effet de serre généré par sa production, son transport et sa commercialisation) ainsi que sa participation à la déforestation. »

Les mesures souhaitées pas les députés ne s’arrêtent pas là, puisque dans l’amendement N°AC520, ils déclarent vouloir lutter contre les stratégies publicitaires qui trompent le consommateur. « Alors que les Françaises et les Français sont de plus en plus préoccupés par l’environnement et l’impact de leurs choix de consommation sur celui-ci, les publicités vantant les mérites écologiques de tel ou tel produit se multiplient : utilisation de mots-clés, vertus écologiques supposées, impact positif sur l’environnement multiplié, greenwashing, etc. », explique l’amendement en question.

À lire aussi : Skoda, le premier SUV électrique de la filiale Volkswagen s’appellera Enyaq



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Volkswagen confirme la livraison de son ID.3 pour l’été 2020

Lancées en mai 2019, les précommandes de l’ID.3 seront bien honorées à la mi-2020, comme Volkswagen l’avait promis à l’époque. Le constructeur allemand vient en effet de confirmer que ses clients pourront, d’ici quelques mois, prendre le volant de la…