Les iPhone russes proposent désormais des apps approuvées par l’Etat lors de l’installation

 

Apple a décidé de se plier à la Loi Russe qui exige des entreprises tech qu'elles préinstallent une série d'applications approuvées par l'Etat sur tous les appareils dont les smartphones. Apple contourne un peu le problème en proposant leur installation facultative lors de la phase de configuration. Une section spéciale “Applications Russes” fait également son apparition dans l'App Store dans le pays. 

App Store Applications Russes

Il y a quelques temps nous apprenions que Apple comme d'autres firmes américaines étaient sur la sellette en Russie parce qu'elles refusaient d‘installer une série d'applications russes approuvées par l'Etat. Le Kremlin a fini par faire voter une loi en ce sens, et on se demandait si des firmes comme Apple se plieraient à cette obligation inédite dans le monde, ou choisiraient au contraire de jeter l'éponge et de quitter le pays. La loi prend effet ce premier avril et effectivement Apple semble s'être plié à ses nouvelles obligations, en tout cas à sa manière.

Plutôt que de préinstaller obligatoirement ces applications, Apple leur donne une place proéminente dans les écrans d'installation et dans l'App Store, et suggère simplement leur installation facultative. Vous pouvez voir ce à quoi cela ressemble dans la vidéo attachée au tweet en fin d'article. Concrètement, après les écrans d'installation habituels, on voit s'afficher un gros logo App Store avec le message : “en accord avec les obligations légales en Russie, continuez pour voir les applications disponibles au téléchargement”.

Un écran intitulé “Applications Russes de l'App Store” s'affiche alors et propose d'installer toutes les applications de la suite Yandex, Mail.ru, ICQ, Mapyca, VKontakte, et autres services russophones. L'utilisateur n'est obligé d'en installer aucune, mais si il se rend sur l'App Store, les mêmes applications sont également mises en avant. Le changement avait été annoncé aux utilisateurs le 16 mars. Toute la question est maintenant de savoir si l'ajout de ces nouveaux écrans avec installation facultative suffira ou si Apple devra à terme forcer les utilisateurs à toutes les installer pour continuer de vendre ses produits en Russie.

Lire également : VPN – Apple admet désormais collaborer avec la censure chinoise

Au delà, cette situation inédite pourrait constituer un dangereux précédent. D'autres pays aux pratiques démocratiques discutables comme la Chine pourraient également exiger d'Apple qu'elle vérole ses appareils d'applications officielles si elle veut poursuivre ses activités dans ces pays.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !