WearOS 3 fusionné avec Tizen sera compatible avec les montres actuelles, enfin presque !

 

Qualcomm affirme que toutes les smartwatch contenant ses puces Snapdragon Wear 4100/+ et 3100 seront in fine compatibles avec le nouveau WearOS 3.0. Le fabricant travaille en ce sens avec Google. Pourtant, certains fabricants de montres démentent déjà l'information. 

Samsung Galaxy Watch

A priori, on aurait pu penser que les choses étaient claires autour de WearOS 3.0, issu de la fusion entre WearOS et Tizen. Mais au fur et à mesure que les différents acteurs-clés de la transition vers le nouveau système d'exploitation s'expriment, la confusion s'installe.

Dernièrement, Qualcomm a ainsi promis à nos confrères de XDA que le nouveau système d'exploitation pourrait à terme tourner sur toutes les montres équipées des puces Snapdragon Wear 4100, 4100+ et 3100. Ce qui représente tout de même de nombreux modèles de montres actuels.

WearOS 3 : Qualcomm annonce une comptabilité avec les modèles actuels, des fabricants démentent

Voici ce que dit exactement Qualcomm : “nous travaillons avec Google pour rendre WearOS 3.0 compatible avec les puces Snapdragon Wear 4100+ et 4100. Les puces Snapdragon Wear 3100, 4100+ et 4100 peuvent prendre en charge WearOS 3.0 mais nous ne discuterons d'aucun détails pour le moment”.

Le problème c'est qu'il semble que ce sera surtout au fabricants de montres et à Google de décider s'ils développeront ou non une mise à jour compatible avec leurs smartwatch actuelles. Et il y a déjà au moins une défection : Fossil. Le fabricant a officiellement révélé qu'il ne proposerait aucune mise à jour sur les montres actuelles. Même si leur puce est de facto compatible.

La marque Mobvoi, l'une des premières à lancer une montre avec la dernière puce Snapdragon Wear, hésite encore à franchir le pas. Cela peut tout à fait se comprendre : le marché des montres connectées WearOS reste un marché où la concurrence est particulièrement forte et la rentabilité pas toujours certaine. Rafraichir les montres actuelles avec une nouvelle version de WearOS signifie vraisemblablement une baisse des ventes de smartwatch neuves.

Lire également : WearOS : meilleure batterie, plus rapides, tout savoir sur les futures montres Google et Samsung

Ce qui d'emblée ne semble pas dans l'intérêt de ces marques. Mais ce n'est pas le fin mot de l'histoire. Car les constructeurs soignent également la réputation de leurs produits lorsqu'ils leurs délivrent une très longue durée de prise en charge, mises à jour majeures incluses. L'ennemi à abattre, en la matière, c'est Apple et ses Apple Watch, prises en charge pendant 4 à 5 ans.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !