WearOS : meilleure batterie, plus rapides, tout savoir sur les futures montres Google et Samsung

 

La fusion de WearOS et Tizen a été l’une des plus grosses annonces de la conférence Google I/O. Ce partenariat va chambouler le petit monde des smartwatch dans les mois à venir, avec de nombreuses améliorations et nouvelles fonctionnalités au rendez-vous. On vous résume tout ce qu’il faut savoir sur le sujet. 

Samsung Wear
Crédits : Google

Le 18 mai 2021, à l’occasion de la conférence Google I/O, la firme de Mountain View et Samsung ont annoncé la fusion de leurs deux systèmes d’exploitation pour montres connectées. Tizen rejoint ainsi l’écosystème WearOS, ce qui promet d’apporter son lot de changements pour les smartwatch équipées.

Quelques informations à propos de ce nouvel OS nous sont déjà parvenues. Les performances globales seront boostées, tandis que certaines applications vont se doter de fonctionnalités bien pratiques. Toutefois, quelques inconnues subsistent encore. On vous propose un récapitulatif de tout ce que l’on sait à l’heure actuelle.

La prochaine Galaxy Watch tournera sur WearOS

C’est désormais officiel, les prochaines montres connectées de Samsung fonctionneront sur WearOS. Cela concerne donc les Galaxy Watch, mais aussi l’ensemble des smartwatch à venir. Pour autant, Tizen ne disparaît pas entièrement. Le constructeur coréen a en effet affirmé que plusieurs fonctionnalités ainsi que composants hardware appréciés feront leur retour.

Les futures montres WearOS seront plus rapides

Samsung et Google ont largement insisté sur ce point durant la conférence : le nouveau système d’exploitation va apporter un boost non négligeable en matière de performance. Les deux constructeurs affirment que les applications s’ouvriront jusqu’à 30 % plus rapidement que sur les montres actuelles. Autre optimisation bien appréciable : Google a promis des « animations et mouvements fluides de l’interface utilisateur », un point qui a longtemps fait défaut au système d’exploitation.

Samsung apporte son expertise en matière d’autonomie

C’est une excellente pour tous les utilisateurs de montres WearOS, qui jusqu’à maintenant lorgnaient sur les performances des modèles Samsung en matière de batterie. « Samsung a mobilisé sa meilleure technologie pour fournir des performances optimisées, ainsi qu’un regroupement avancé de capteurs et une technologie d’affichage à faible consommation pour garantir une batterie efficace et durable », a déclaré son vice-président Janghyun Yoon. Résultat : les futures smartwatch bénéficieront d’une bien meilleure autonomie. Google affirme que les utilisateurs profiteront « d’optimisations pratiques comme la possibilité de faire fonctionner le capteur de fréquence cardiaque en continu pendant la journée, de suivre son sommeil pendant la nuit et d’avoir encore de la batterie pour le lendemain ».

Les constructeurs pourront personnaliser l’interface

« Tous les fabricants seront en mesure d’ajouter une expérience utilisateur personnalisée à la plateforme », a indiqué Google. WearOS n’est pas uniquement réservé à Samsung et Google, et les deux firmes ont tenu à le préciser. Si leur partenariat va nécessairement marquer un tournant dans le secteur des montres connectées, la firme de Mountain View ne souhaite pas pour autant abandonner les autres marques qui lui font confiance. Chacune pourra ainsi s’approprier le système d’exploitation et y ajouter sa touche personnelle, à l’instar d’Android sur smartphone.

Il sera plus facile de développer des applications

Grâce à aux dernières méthodes de développement Android, telles que Jetpack et Kotlin, les applications pourront être créées plus rapidement et simplement, affirme Google. De plus, la firme met à disposition des développeurs de nouvelles API qui prennent en charge Tiles, les capteurs sensoriels, et de nombreuses autres fonctionnalités. De quoi simplifier la vie de ceux qui veulent publier leurs applications sur WearOS.

Spotify et YouTube Music prennent en charge l’écoute hors-ligne

Plus besoin d’être connecté à Internet pour profiter de Spotify ou YouTube Music. L’utilisateur pourra ainsi se passer de son smartphone pour écouter sa musique. Il suffira alors de télécharger les morceaux souhaités pour les lire ensuite sur la montre. Les smarwatch Samsung proposent déjà ce service, il est donc tout naturel qu’il rejoigne l’arsenal de WearOS. Les Apple Watch, quant à elle, ne permettent toujours pas cela.

Google Maps fonctionnera sans téléphone

Selon certaines rumeurs, Google prévoit d’inclure Maps dans les prochaines montres connectées. Toujours dans l’optique de faciliter la vie de l’utilisateur et réduire la dépendance de ces dernières aux smartphones, il est murmuré que la firme de Mountain View souhaite que l’application GPS se débrouille seule. Les smartwatch devront donc être compatibles avec les données cellulaires.

Samsung Galaxy Watch

Fitbit fait son arrivée sur WearOS

En début d’année, Google a acquis Fitbit avec pour objectif d’inclure ses technologies de suivi d’activité à ses montres connectées. Ce sera chose faite dans les prochaines smartwatch WearOS. L’application devrait utiliser les multiples capteurs présents sur les appareils pour afficher de nombreuses données de santé.

Certaines montres WearOS pourraient être mises à jour

Aucune confirmation de la part de Google à ce niveau, mais il est très probable que les smartwatch tournant sur le système d’exploitation actuel soit mises à jours vers Wear, le nom temporaire donné à sa fusion avec Tizen. « Nous aurons plus d’informations à partager sur les délais lorsque la nouvelle version sera lancée plus tard dans l’année », a déclaré la firme. Réponse d’ici quelques mois, donc.

Sur le même sujet : WearOS — Google améliore la saisie de texte avec un nouveau clavier et plusieurs langages

Mais les Galaxy Watch ne sont pas concernées

En revanche, les montres de Samsung resteront bien sur Tizen. Seuls les futurs modèles auront droit au nouveau système d’exploitation. Ceci étant dit, le constructeur ne prévoit pas de laisser tomber ses smartwatch actuelles. « Pour les clients qui possèdent déjà les smartwatches Galaxy basées sur Tizen OS, nous continuons à fournir au moins trois ans de support logiciel après le lancement du produit », a souligné la firme. Toutefois, certaines fonctionnalités ne verront probablement jamais le jour sur ces modèles.

Samsung va intégrer son outil de personnalisation d’interface

Les utilisateurs auront droit à une très grande sélection de looks pour leur montre connectée, grâce à l’outil de Samsung qui facilite leur création. Le constructeur, ainsi que Google, ont promis que de nombreux styles différents seront disponibles sur les prochains modèles, en plus des thèmes déjà uniques à chacune des marques.

Quelques inconnues subsistent

Voilà donc de quoi patienter le temps que Samsung et Google révèlent la première montre tournant sur le tout nouveau WearOS. Toutefois, certaines questions n’ont toujours pas obtenu réponse. Nous n’avons toujours aucune date de lancement pour le système d’exploitation ni ce qui arrivera à certaines applications, comme Samsung Pay. Doit-on s’attendre à une interface semblable à WearOS, à Tizen, ou à quelque chose de complètement inédit ? Les montres prendront-elles en charge des fonctions iOS ? Il faudra attendre pour obtenir ces réponses. Nous vous tiendrons bien sûr au courant dès que nous en saurons plus.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !