Le contrôle technique est plus cher pour les voitures électriques, voici comment réduire la facture

 

Si les voitures électriques sont, de manière générale, plus rentables que leurs cousines thermiques, leur contrôle technique s’avère en général plus cher. La dernière étude de Simplauto révèle en effet que la facture est en moyenne 8 % plus salée pour les véhicules nouvelle génération. On vous donne quelques petites astuces pour faire baisser la note.

voiture electrique
Crédits : Unsplash

Parmi les nombreux arguments en faveur de la voiture électrique, il y a celui de l’argent. L’UFC-Que choisir est formelle : cette dernière est le plus rentable de tous les véhicules sur la durée. Sans compter sur les quelques aides gouvernementales, dont le fameux bonus écologique de 6000 € qui vient d’être reconduit jusqu’à la fin de l’année. Pour autant, la voiture électrique n’est pas parfaite dans le domaine.

En effet, selon la dernière étude de Simplauto, celle-ci perd la bataille du contrôle technique. Le site commence par rappeler que, contrairement à la croyance populaire, le contrôle technique n’a pas un prix fixe en France : c’est aux garages de déterminer par eux-mêmes le tarif qu’ils souhaitent appliquer. Ainsi, en moyenne, le contrôle technique coûte 78,52 € en France, avec des prix variant entre 45 € à 120 € selon les centres.

Comment réduire la facture du contrôle technique

Alors qu’il coûtait environ 65 € en 2013, le prix du contrôle technique a augmenté de 20 % au cours des 9 dernières années. Mais c’est donc bien les véhicules électriques qui remportent la palme. En moyenne, il faut compter 85,10 € pour effectuer le contrôle technique de sa voiture. C’est 20 % de plus que pour les véhicules thermiques, mais aussi légèrement plus cher que pour les véhicules hybrides, qui culminent quant à eux à 84,10 €.

Sur le même sujet — Voiture électrique : la batterie qui n’a plus besoin d’être rechargée sera bientôt une réalité

Une différence qui peut s’expliquer, entre autres, par un plus grand nombre d’opérations à effectuer sur les véhicules électriques, ce qui inciterait ainsi les centres à faire grimper la facture. Néanmoins, quelques techniques existent pour éviter de se retrouver sur la paille après son contrôle technique. Pour commencer, la localisation joue un rôle crucial sur le montant à payer. Simplauto souligne que les prix varient grandement selon les villes.

Dans l’ensemble, les tarifs sont plus élevés dans les grandes villes, avec une moyenne de 87,29 € à Paris et jusqu’à 95,90 € à Nice. N’hésitez donc pas à consulter en ligne les tarifs en vigueur dans les centres près de chez vous, grâce au site dédié mis en place par le gouvernement. De plus, sachez que réserver son rendez-vous sur Internet permet généralement de faire baisser la facture. Enfin, évitez à tout prix la contre-visite, qui n’est désormais plus offerte dans la majorité des cas.

Source : Simplauto



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !