La NASA réussit à dévier un astéroïde qui s’approchait de la Terre, une première !

 

La NASA vient d’annoncer que son premier test d'un système potentiel de défense planétaire a été un succès notable. Grâce à la mission DART, l’agence spatiale a été en mesure de dévier la trajectoire d’un astéroïde.

NASA DART

La NASA a célébré mardi le succès d'une mission visant à dévier un astéroïde lointain, dans le cadre d'un test qu’on pourrait croire tiré d’un film de science-fiction sur la capacité de l'humanité à empêcher un objet cosmique de dévaster la vie sur Terre. L'impacteur DART (Double Asteroid Redirection Test), de la taille d'un réfrigérateur, s'est délibérément écrasé sur l'astéroïde lunaire Dimorphos le 26 septembre, le poussant sur une orbite plus petite et plus rapide autour de son grand frère Didymos, a annoncé Bill Nelson, chef de la NASA.

Il a fallu plusieurs nuits consécutives d'observation au télescope depuis le Chili et l'Afrique du Sud pour déterminer dans quelle mesure l'impact a modifié la trajectoire de l'astéroïde. L'astéroïde en question ne représentait en aucun cas une menace pour la Terre, il s'agissait simplement d'un test.

Lire également – SpaceX : Elon Musk dévoile les projets de Starship, la fusée qui emmènera l’Homme sur Mars

La NASA peut désormais protéger la Terre contre les astéroïdes

Avant l’impact, Dimorphos tournait autour de son voisin comme une horloge : un tour toutes les 11 heures et 55 minutes. Si le test DART était concluant, la preuve en serait un changement dans cette période orbitale, montrant que le minuscule engin spatial a poussé l'astéroïde sur une trajectoire différente.

L'équipe aurait considéré une différence de 10 minutes comme un succès, a déclaré Bill Nelson, chef de la NASA. Cependant, DART a visiblement dépassé toutes les attentes des experts, puisqu’il a en fait raccourci l'orbite de l'astéroïde de 32 minutes. Dimorphos ne met plus qu'environ 11 heures et 23 minutes pour faire le tour de son partenaire.

Grâce aux résultats concluants de ce test de défense planétaire, la NASA est donc certaine d’être en mesure de dévier la trajectoire de petits astéroïdes qui viendraient menacer la vie sur Terre. Les scientifiques derrière la mission DART obtiendront des informations encore plus détaillées de la sonde HERA de l'Agence spatiale européenne, dont le lancement est prévu en octobre 2024 et qui aura rendez-vous avec le couple d'astéroïdes fin 2026. En attendant, tous les yeux sont tournés vers SpaceX, qui devrait bientôt faire décoller sa fusée géante Starship, ainsi que vers la mission Artemis 1 qui partira bientôt en direction de la Lune.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !