La NASA confirme que des humains habiteront sur la Lune d’ici à 2030

 

Pour la NASA, le lancement auréolé de succès de la fusée Artémis et de la capsule Orion n'est que la première étape d'une longue liste pour aboutir à un exploit : permettre à des humains de vivre sur la Lune d'ici 2030.

Nasa lune habitat
Crédits : NASA

Avec le projet Artémis, la NASA oeuvre pour faire du retour de l'Homme sur la Lune une réalité. Bien entendu, il s'agit d'un plan ambitieux organisé en plusieurs étapes. Pour l'heure, l'étape Une du projet se poursuit sans incident, à l'exception des deux reports consécutifs du lancement de la fusée Artémis en raison de plusieurs problèmes techniques sur les moteurs.

Mais ce 16 novembre 2022, la fusée s'est envolée sans encombre vers le satellite naturel de la Terre. Elle embarque à son bord la capsule spatiale Orion, le véhicule qui sera utilisé pourr déposer les astronautes sur le sol de l'astre lunaire en temps voulu. Pour cette première mission, la capsule Orion, arrimée au bout du lanceur, va passer derrière la Lune, à 64 000 km de distance.

Bien évidemment, aucun être vivant n'est à son bord. En revanche, un mannequin a été installé confortablement dans le vaisseau. Le but étant pour les équipes de la NASA de constater les impacts et les effets d'un tel voyage sur le corps humain. “Nous devons retourner sur la Lune, nous travaillons sur un programme durable et c'est le véhicule qui ramènera les personnes qui atterriront à nouveau sur la Lune”, a déclaré Howard Hu, directeur du programme Orion.

A lire également : SpaceX se dit confiant pour envoyer des humains sur la Lune avant 2024

Des humaines habiteront sur la Lune d'ici 2030

Avec Artémis 2, un groupe d'astronautes embarquera dans le vaisseau pour évoluer autour de l'orbite lunaire. Il faudra attendre Artémis 3 pour voir des humains poser à nouveau le pied sur la Lune, à l'horizon 2025 si l'on se fie au calendrier fixé par l'agence américaine. Avec Artémis 4 et 5, d'autres missions vers la Lune seront menées.

Et pour Howard Hu, il est certain que des humains pourront habiter sur l'astre lunaire d'ici 2030. Selon lui, il sera essentiel que des astronautes puissent rester sur la Lune, notamment pour découvrir s'il y a de l'eau au pôle sud du satellite. En effet, elle pourrait être convertie en carburant pour les vaisseaux qui iront plus loin dans l'espace, notamment vers Mars. “Nous allons envoyer des gens à la surface et ils vont y vivre pour la science. Il sera vraiment très important pour nous d'apprendre un peu au-delà de notre orbite terrestre, puis de faire un grand pas en avant lorsque nous irons sur Mars”. 

Néanmoins, le scientifique n'est pas rentré davantage dans les détails : pendant combien de temps resteront les astronautes sur la Lune ? Quand et quels seront les équipements et modules envoyés sur le satellite pour garantir l'habitabilité de la surface ? Comment les résidents seront-ils ravitaillés ? Autant de questions qui restent sans réponse pour l'instant.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !