JPEG : la prochaine version du format d’image serait créée par une IA !

Le Joint Photographic Experts Group (JPEG) responsable de nombreux formats d’images courants, dont les fameux .JPG et .JPEG réfléchissent à une nouvelle version dont le codec serait conçu par une IA. Le but ? Atteindre des niveaux de compression sans trop de pertes jusqu’ici inconnus.

Lors d’une réunion à Sydney, le Joint Photographic Experts Group (JPEG) a appelé à trouver de nouvelles méthodes grâce à l’IA pour trouver un nouveau codec de compression d’images. Les responsables avaient lancé l’année dernière des études de faisabilité, un programme qui avait pris le nom de JPEG AI.

La conclusion de cette phase d’exploration, c’est qu’il est possible de mobiliser l’intelligence artificielle à partir de sets importants de données pour trouver des méthodes de compression plus efficaces. A terme, ces travaux pourraient déboucher sur un nouveau standard.

Mais avant cela, le JPEG doit montrer par A+B l’intérêt d’un codec créé par l’IA : « cette activité a pour but de trouver les preuves que ces technologies d’encodage des images offrent une efficience de compression significativement meilleure comparé à des approches conventionnelles », expliquent les chercheurs du JPEG.

Le fait de confier l’encodage ou le décodage de photos ou vidéos à une IA est moins inédit que vous ne le pensez : Netflix a par exemple développé en 2017 un nouveau codec qui modifie chaque image d’une séquence de sorte à ce que la vidéo ne soit jamais pixélisée, surtout sur les connexions internet lentes.

Une avancée pour des marchés comme l’Inde, où les clients consultent surtout Netflix sur le mobile avec des connexions internet peu rapides, et des enveloppes data souvent plus limitées. On est curieux de savoir à quel point l’apprentissage machine peut réduire le poids des fichiers JPEG.

Lire également : Apple veut faire disparaître le JPEG et le remplacer par du HEIF, mais c’est quoi ?

Une amélioration majeure tomberait à pic, alors que les constructeurs de smartphones ont repris leur course aux pixels, quitte à générer des photos trop lourdes.

Source : TNW



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung Display arrête la fabrication des TV LCD les moins chères

Samsung Display arrêtera de fabriquer des télévisions LCD d’ici la fin de l’année 2020. La firme veut désormais fabriquer exclusivement des écrans de technologie Quantum Dot – une technologie qui lui permet d’adapter les lignes de production LCD existantes, plutôt…

Confinement coronavirus : le Furet du Nord offre 5000 livres numériques

En cette période de confinement, la librairie Le Furet du Nord offre 5000 livres numériques, disponibles sur n’importe quel support. De quoi s’occuper et s’évader le temps de quelques romans, polars ou livres de science-fiction. Les Français devront rester encore…

Smartphone : le coronavirus peut survivre jusqu’à 96 heures

Les premières études montrent que le coronavirus peut survivre jusqu’à 72 heures sur des surfaces comme le plastique ou l’acier. Pour le verre qui recouvre les écrans des smartphones, la seule étude disponible pour l’instant date de l’épidémie SRAS-CoV de…