Joe Biden accuse Facebook de tuer des gens, le réseau social répond

Joe Biden s'est violemment attaqué à Facebook et aux réseaux sociaux. Le président des Etats-Unis a accusé les plateformes de “tuer des gens” en laissant circuler de fausses informations sur les vaccins. Facebook est rapidement monté au créneau pour se défendre. 

joe biden decret
Crédits : Wikipédia

Ce vendredi 16 juillet 2021, Joe Biden a profité d'une conférence de presse concernant la campagne de vaccination en cours contre le Covid-19 pour pointer du doigt Facebook et les réseaux sociaux en général.

En réponse à un journaliste évoquant le rôle présumé de “plateformes comme Facebook” dans la propagation de mensonges sur les vaccins et la pandémie, Joe Biden a accusé le réseau social de “tuer des gens”. Le locataire de la Maison Blanche a ajouté : “la seule pandémie que nous ayons touche des personnes qui ne sont pas vaccinées”. En effet, l'explosion actuelle du nombre de décès liés au coronavirus aux Etats-Unis ne touche que les communautés qui refusent le vaccin, avance la Maison Blanche.

Lire également : Facebook intègre Wikipédia pour lutter contre les fake news

Facebook réplique à Joe Biden

Joe Biden estime que la prolifération de fake news sur des réseaux comme Facebook est responsable des individus refusant de se faire vacciner. Quelques heures avant l'allocution du président, Jen Psaki, l'attachée de presse de la Maison Blanche, a d'ailleurs assuré que les réseaux sociaux ne faisaient pas assez pour endiguer les fausses informations qui circulent en ligne.

“Il y a environ 12 personnes qui produisent 65% de la désinformation hostile aux vaccins sur les réseaux sociaux. Toutes restent actives sur Facebook, alors que certaines ont été bannies d'autres plate-formes” regrette Jen Psaki.

Depuis le début de la pandémie, le groupe de Mark Zuckerberg a pourtant mis en place plusieurs mesures pour ralentir les fake news et mettre en avant de véritables informations. En plus de supprimer de nombreux contenus partageant de fausses informations sur le coronavirus, Facebook alertes les internautes qui consultent ces fake news.

Dans un communiqué de presse, Facebook a d'ailleurs répliqué aux accusations de Joe Biden en ces termes : “les faits montrent que Facebook aide à sauver des vies, un point c’est tout. […] Plus de 2 milliards de personnes ont vu sur Facebook des informations faisant autorité sur le Covid-19 et les vaccins, c’est plus que n’importe où ailleurs sur Internet. Plus de 3,3 millions d’Américains ont utilisé notre outil pour savoir où et comment se faire vacciner”. 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !