Intel présente le NUC Ghost Canyon, le mini-PC entièrement personnalisable

Maj. le 7 janvier 2020 à 1 h 39 min

Intel présente le NUC Ghost Canyon, un mini-PC évolutif et entièrement personnalisable. En effet,  l’utilisateur pourra remplacer la quasi intégralité des composants selon ses envies, de la carte graphique en passant par la carte mère ou la RAM. L’appareil étonne qui plus est par ses dimensions compactes et son design, aux airs de consoles de jeux. 

Crédits : Wccftech

Crédits : Wccftech
À l’arrière, on trouve 4 ports USB 3.0, 2 ports RJ-45, un port HDMI, un porte Audio Combo, 2 ports Thunderbolt et le port d’alimentation.

Retour en 2018. Intel surprend l’audience du CES 2018 avec son premier mini-PC dédié au gaming  : le NUC Hades Canyon. Un bête de course compact, parée pour la réalité virtuelle, qui embarquait un Core i7-8705 G et un GPU AMD Radeon VEGA M GL. Deux années se sont écoulées depuis, et le constructeur revient au CES 2020 avec le digne successeur du Hades Canyon : le NUC Ghost Canyon.

Cette fois-ci, Intel reprend et améliore la formule. L’idée ? Proposer un mini-PC performant et entièrement personnalisable. L’utilisateur pourra s’il le souhaite modifier à sa guise l’ensemble des composants : carte graphique, carte mère, processeur, espace de stockage, mémoire vive, carte son, ports et connectiques. Le tout réalisable en quelques tours de tourne-vis.

Pour parvenir à ce tour de force, l’entreprise intègre à son NUC une autre de ses récentes créations : The Element, un module informatique qui embarque un processeur, de la mémoire vive et du stockage interne, et qui s’insère et se retire facilement du boitier (en cas de modifications à apporter). L’intégralité du NUC est construit de la sorte, via des cartouches rectangulaires déplaçables qui accueillent les différents composants. Grâce à cette configuration, le NUC Ghost Canyon ne fait que 5 litres de volume, soit à peine plus imposant qu’une Xbox One X ou une PS4 Pro.

À lire également : Intel aurait trouvé un moyen de refroidir les PC portables à l’aide d’un refroidissement passif

Pimp mon mini-PC

D’après Intel, seule la carte graphique aura un emplacement réservé. Un emplacement assez imposant d’ailleurs pour installer les cartes graphiques les plus récentes et imposantes. Pour ce qui est des processeurs, Intel assure que le NUC Ghost Canyon pourra prendre en charge les SoC Intel Core i9 de série H, ces puces que l’on retrouve généralement sur des PC portables gaming haut de gamme.

Le NUC Ghost Canyon sera disponible en plusieurs gammes allant du Core i5 au Core i9. Selon les dires de l’entreprise, des partenaires d’Intel pourront proposer à la vente des NUC assemblées par leur soin. Intel veut faire de ce concept modulaire (notamment grâce à The Element) une référence dans le mini-PC, voir à s’imposer comme une excellente alternative aux consoles de salon.

Pas de prix et de date de sortie pour l’heure pour ce NUC Ghost Canyon, gageons qu’Intel communique rapidement sur ce produit novateur, qui pourrait bien rencontrer le succès, notamment grâce à cette formule modulable et évolutive, résolument économique pour les utilisateurs.

Source : wccftech



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
AMD séduit de plus en plus de joueurs aux dépends d’Intel

Intel domine le marché des processeurs PC depuis des années mais doit faire face à la concurrence d’AMD, bien décidé à lui grignoter des parts de marché. Il faut dire que le créateur des processeurs Ryzen a des arguments à…

RedmiBook : Xiaomi dévoile ses « MacBook » à moins de 500 euros

Xiaomi a présenté ses nouveaux ordinateurs ultra-portables : les RedmiBook 13, 14 et 16. Des PC équipés de processeurs Ryzen et qui s’inspirent fortement du design des MacBook d’Apple. Pour séduire le public, la marque chinoise mise également sur un…