Google prévoit de commercialiser un ordinateur quantique d’ici 2029

 

Google a dévoilé son nouveau campus Quantum AI à Santa Barbara, en Californie, où des ingénieurs et des scientifiques travailleront à la mise au point de son premier ordinateur quantique commercial. Néanmoins, il semble qu’il faudra probablement attendre une dizaine d'années avant de le voir arriver.

Le nouveau Quantum AI Campus de Google
Crédit : Google

La société a annoncé ses plans lors de la conférence des développeurs Google I/O aujourd'hui, ce qui en fait l'une des rares entreprises au monde à avoir fixé des dates de lancement concrètes pour ses ordinateurs quantiques. Ces derniers seront capables d'effectuer des calculs à grande échelle sans erreur avant la fin de la décennie.

Les plus grandes économies du monde, à savoir les États-Unis, la Russie, la Chine et le Japon, ainsi que les titans de la technologie IBM, Alibaba, Google ou encore Microsoft se battent tous pour la suprématie dans ce domaine, mais c’est finalement peut-être Google qui commercialisera cette technologie le premier. De son côté Intel a récemment dévoilé la seconde génération d’ordinateurs quantiques, mais ils ne sont pas disponibles pour le grand public.

Un ordinateur quantique, pour quoi faire ?

L'ordinateur quantique de la société californienne sera plus de 100 millions de fois plus rapide que n'importe quel ordinateur ordinaire. Il permettra d'accélérer la résolution de certains des problèmes les plus urgents au monde, comme l'énergie durable et les émissions de gaz à effet de serre, et de débloquer de nouvelles découvertes scientifiques, comme une intelligence artificielle plus utile.

Google affirme que son ordinateur quantique a été capable d'effectuer en 200 secondes un calcul qui aurait pris 10 000 ans ou plus sur un ordinateur traditionnel. Cela pourrait donc nous aider à concevoir de meilleures batteries, à créer des engrais plus économes en carbone ou à développer des médicaments plus précis et plus rapidement, puisque les scientifiques pourraient effectuer des simulations à grande échelle dans un laps de temps réduit.

Google travaille sur les ordinateurs quantiques depuis des années. L’entreprise a d’abord dévoilé son processeur Bristlecone en 2018 et d'autres puces quantiques. En 2019, elle a revendiqué la suprématie quantique, c’est-à-dire qu’elle a été capable de surpasser les ordinateurs classiques sur une charge de travail très spécifique.

En France, le gouvernement a donné en début d’année le coup d'envoi de son plan quantique : une série de financements et de mesures qui doivent stimuler la filière de l'informatique quantique dans notre pays. Au total, ce seront 1,8 milliard d'euros qui seront investis sur cinq ans.

Source : Google



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !