Google avertit des millions d’utilisateurs que Google Photos peut endommager vos photos

 

Google a adressé un mail aux utilisateurs de Photos les informant que la qualité de leurs images pourrait être altérée. Selon la firme, il y aurait désormais un écart significatif entre les modes de stockage Haute Qualité et Qualité Originale. Pourtant, cette dernière affirme depuis des années que la différence est à peine perceptible.

Google Photos

Étrange prise de position de la part de Google dans ce mail destiné aux utilisateurs de Photos. Outre la présentation des nouvelles fonctionnalités disponibles aux abonnés Google One, ce dernier inclut un passage sur la qualité des images stockées. « Qualité Originale préserve tous les détails et vous permet de zoomer, recadrer et imprimer vos photos avec moins de pixellisation », peut-on ainsi lire dans le newsletter. Jusqu’ici, rien d’anormal.

Du moins, en apparence seulement, car cette déclaration va à l’encontre de ce qu’affirme l’entreprise de Mountain View depuis des années. Lors du lancement du service en 2015, son créateur Anil Sabharwa rassurait sur une « qualité visuelle quasi identique » entre ce mode et « Haute Qualité ». Dans son mail, celle-ci montre pourtant une différence inquiétante entre les deux modes. Qu’est-ce qui a donc bien pu changer ? Entre temps, Google a annoncé la fin du stockage gratuit et illimité à partir de 2021.

Google Photos comparaison

Google veut que vous payiez plus cher pour des photos de bonne qualité

L’objectif est clair : au lieu de se contenter des 15 Go de stockage offerts, la firme encourage plutôt ses utilisateurs à opter pour un abonnement Google One pour y sauvegarder leurs photos en qualité optimale. Pour rappel, le mode « Qualité Originale » n’impose aucune restriction à la résolution des photos et vidéos conservées. L’option « Haute Qualité », quant à elle, empêche le stockage de contenus au-delà d’une limite de 16 mégapixels ou de 1080 p.

Sur le même sujet — Google Photos : les meilleures alternatives pour stocker ses photos dans le cloud

Il y a donc un hic. La majorité de smartphones modernes est équipée de capteurs inférieurs à 16 MP. Bien sûr, certains capteurs principaux atteignent les 64, voire 108 MP. Reste que l’alternative est bien présente. L’image fournie par Google n’est en rien représentative de la différence entre les deux modes de qualité. À vrai dire, il est même probable que la plupart des utilisateurs ne remarquent pas de changement. La nécessité de passer à un abonnement payant n’en est donc pas vraiment une, à moins que vous teniez à conserver vos photos en qualité optimale.

Source : Forbes



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !