Google va sanctionner les sites Web qui se chargent trop lentement

 

Google a commencé à déployer une mise à jour très redoutée de son moteur de recherche, qui pénalisera les sites web trop lents à charger, en les reléguant en dessous d'autres sites offrant une expérience utilisateur améliorée qui seront quant à eux récompensés.

Google chargement sites web

Google a construit la popularité de Chrome autour de la vitesse de chargement des pages web. Malgré les efforts d'optimisation de la firme, de nombreux facteurs dépendent exclusivement des éditeurs de sites web. En 2019, Google écrivait déjà « Nous pensons que le web peut être meilleur et voulons aider les utilisateurs à savoir quand un site est susceptible de se charger lentement tout en récompensant les sites offrant une expérience plus fluide », déclarant vouloir pénaliser les sites trop lents.

Selon le Wall Street Journal (WSJ), Alphabet, la société mère de Google, va déployer une nouvelle fonctionnalité concernant le chargement des pages d'ici fin août 2021. “Il est très rare que Google publie une mise à jour aussi importante pour l'expérience utilisateur”, a déclaré au WSJ Asaf Shamly, cofondateur et directeur général de Browsi Mobile LLC, qui utilise l'intelligence artificielle pour optimiser le placement des publicités sur les sites Web des éditeurs.

Google pénalise les sites qui se chargent trop lentement

Lorsque l'utilisateur est confronté à deux sites web dont le contenu est pertinent par rapport à sa requête, la nouvelle fonctionnalité fera en sorte que le site web qui se charge le plus rapidement et offre une meilleure expérience d'interaction soit positionné plus haut dans les résultats de recherche.

À l'avenir, Google évaluera donc l'expérience utilisateur d'un site Web sur la base de trois paramètres, connus dans le secteur sous le nom de “Core Web Vitals” (Signaux Web Essentiels) :

  • L’indicateur Largest Contentful Paint (LCP), qui mesure le temps de chargement du contenu
  • Le métrique First Input Delay (FID) ou « délai de première entrée », qui mesure la réactivité de la page Web
  • Le Cumulative Layout Shift (CLS) ou « décalage cumulatif de mise en page », qui mesure la stabilité visuelle

Une récente étude sur le référencement a suggéré qu'une majorité de sites populaires pourraient subir une baisse de leur classement, car ils ne respectent pas les seuils définis par Google pour ces nouveaux critères.

La vitesse et la navigation fluide ont toujours été au cœur des préoccupations de Google. Aux dernières nouvelles, Chrome 92, la 92e itération du navigateur en version finale et stable qui sera déployé dès le 20 juillet 2021, devrait notamment accélérer le chargement des pages web sur Windows, Linux et macOS.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !