Google Maps est désormais payant pour les développeurs !

Maj. le 17 juillet 2018 à 10 h 34 min

Google Maps est payant pour les développeurs depuis le 16 juillet 2018. La célèbre application de navigation de Google, autrefois disponible gratuitement, nécessite désormais une clé API valide et un compte de facturation Google Cloud Platform. Si une version gratuite d’une valeur de 200$ existe toujours, elle risque de s’avérer beaucoup trop limitée pour la plupart des développeurs. Suite à la multiplication par 14 des tarifs de Google Maps, de nombreux sites migrent actuellement vers les alternatives. 

google maps

Depuis son lancement en février 2005, Google Maps est vite devenu incontournable. De nos jours, de nombreux sites web utilisent d’ailleurs le service pour aider leurs utilisateurs à les localiser. Jusqu’ici, les développeurs profitaient gratuitement des 18 services de Google Maps (calcul d’itinéraires, la localisation des adresses…). Une version premium, avec quelques fonctions supplémentaires et un support client, était déjà proposée, mais la plupart des développeurs se contentaient sans problème de la version gratuite.

Google Maps : la nouvelle grille tarifaire est entrée en vigueur le lundi 16 juillet 2018 !

Le 2 mai 2018, Google a annoncé la refonde complète de l’offre de Google Maps en « trois produits principaux » : Maps, Routes et Places. « Une fois que vous aurez activé la facturation, vous aurez accès à vos 200 $ d’utilisation mensuelle gratuite » explique Google. Une fois que ce forfait gratuit sera dépassé, chaque requête effectuée sur Maps sera facturée ! « Avec ce nouveau plan de tarification, vous ne payez que pour les services que vous utilisez chaque mois sans engagement annuel, frais de résiliation ou limites d’utilisation. Et nous déployons un service client gratuit pour tous » explique Google.

« La plupart d’entre vous auront une utilisation mensuelle qui vous permettra de rester dans ce modèle gratuit » rassure Google. Cette version limitée risque pourtant de ne pas suffire à la majorité des développeurs. Sur les réseaux sociaux et sur les forums, ils sont d’ailleurs nombreux à fustiger la nouvelle grille tarifaire.

« Ces nouveaux tarifs posent question, car ils paraissent disproportionnés par rapport aux coûts réels » estime Christian Quest, porte-parole d’Open Street Map France, « un projet international fondé en 2004 dans le but de créer une carte libre du monde ». « Maintenant que le web est devenu bien accro, que les concurrents ont été éliminés, il est temps de rafler la mise » regrette le porte-parole.

À l’origine, Google Maps était censé devenir payant dès le 11 juin. Suite à la gronde des développeurs, Google a décidé d’accorder « un délai supplémentaire ». Le nouveau plan tarifaire de Google est donc entré en vigueur le 16 juillet. Comme le rappellent les représentants de la fondation Open Street Map France, Google a commencé à restreindre les options de la version gratuite de Google Maps en 2012. Trois ans plus tard, Google a limité le nombre d’affichages gratuits de cartes sur un site web à 25000 par jour. À partir du 16 juillet, ce nombre se limitera à 1000 par jour et Google facturera 7 $ par tranche de 1000 affichages supplémentaires (contre 0,50$ par tranche de 1000 actuellement)

Pour de nombreux sites web, le coût mensuel de Google Maps va donc grimper en flèche. C’est un gros coup dur pour tous les hôteliers, agences de voyages ou professionnels du tourisme qui utilisent les cartes de Google Maps. Pour réduire leur facture, ils sont d’ailleurs nombreux à envisager de désactiver les cartes les plus consultées. Cette nouvelle grille tarifaire va-t-elle profiter aux concurrents de Maps, comme Bing Maps, Here ou Mapbox ?

On notera d’ailleurs l‘arrivée à point nommé d’Apple Maps sur le marché. Gratuit, mais limité à 250 000 consultations par jour et 25 000 appels aux services, le service de cartographie d’Apple s’est amélioré ces dernières années. Une première bêta va d’ailleurs permettre aux sites web d’intégrer des cartes interactives façon Google Maps. Apple Maps va-t-il grignoter des parts de marché à son rival ?

google maps tarif
google maps tarif

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google Maps permet de signaler radars et accidents, comme sur Waze

Google Maps commence à déployer une fonctionnalité de signalement des radars, contrôles de vitesse et accidents, à la manière de ce que propose déjà Waze. En mode navigation, les utilisateurs peuvent donc être prévenus en cas de situation anormale. Une…