Google écope de 150 millions d’euros d’amende de la France pour abus de position dominante

Maj. le 21 décembre 2019 à 9 h 47 min

Google écope de 150 millions d’euros d’amende de la France pour abus de position dominante sur le marché de la publicité. Plus précisément, c’est l’Autorité française de la concurrence qui a décidé d’infliger cette sanction au géant du web. Les règles qui régissent le fonctionnement de Google Ads sont directement pointées du doigt par l’organisme, les jugeant « difficilement compréhensible » et appliquées « de manière inéquitable et aléatoire ». C’est la première fois que l’Autorité française de la concurrence s’attaque à Google.

Crédits : Ben Nutall via Flickr

Après avoir préféré payer un milliard d’euros d’amendes pour régler ses problèmes avec le fisc français, Google a désormais affaire à l’Autorité française de la concurrence. L’organisme annonce ce vendredi 20 décembre dans un communiqué avoir infligé une amende de 150 millions d’euros à la firme de Mountain View pour le motif suivant : abus de position dominante sur le marché de la publicité.

L’organisme pointe du doigt les règles qui régissent le fonctionnement de Google Ads, la plateforme publicitaire du groupe, qu’elles jugent « opaques et difficilement compréhensibles » et appliquées « de manière inéquitable et aléatoire ». Pour l’institution, ces règles peuvent amener certaines entreprises à être exclues de manière injuste de la plate-forme publicitaire. « Cela conduit à des dommages à la fois pour les clients annonceurs mais aussi pour les utilisateurs du moteur de recherche », affirme l’Autorité dans son communiqué.

« C’est une décision extrêmement importante pour l’Autorité puisque c’est la première décision de sanction concernant Google », déclarait fièrement à la presse la présidente de l’Autorité Isabelle de Silva. Elle poursuit : « On fait face à une domination comme on en très rarement vu dans l’histoire de l’économie […] Elle donne à Google un pouvoir de vie ou de mort sur certaines petites entreprises », dénonce-t-elle. Google a affirmé vouloir faire appel de cette décision.

Malheureusement une habitude pour Google

Encore une amende pour Google pourrait-on dire. Dire que la firme de Mountain View est habituée aux sanctions est un doux euphémisme. C’est simple, le montant total des amendes infligées à Google au cours de ces deux dernières années s’élèvent à 8,25 milliards d’euros. En janvier 2017, le constructeur écopait d’une amende de 2,42 milliards d’euros pour avoir favoriser Google Shopping, son comparateur de prix.

En juillet 2018 rebelote, l’entreprise est épinglée cette foi-ci pour abus de position dominante avec Android, son célèbre système d’exploitation mobile. L’amende était là aussi salée, avec un montant de 4,34 milliards d’euros. On enchaîne en mars 2019, avec une nouvelle sanction de 1,49 milliard d’euros infligée par Bruxelles pour des pratiques anticoncurrentielles sur le marché de la publicité en ligne.

Enfin le dernier coup au porte-feuille a été porté par la CNIL, la commission nationale de l’informatique et des libertés, pour un manque de clarté et de transparence sur la manière dont les données des utilisateurs sont exploitées à des fins publicitaires. Google avait dû s’acquitter d’une amende de 50 millions d’euros.

Source : Le Monde



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon s’engage à signaler toutes les contrefaçons sur son site

Amazon s’engage à signaler toutes les contrefaçons sur son site. Selon une source proche de l’entreprise, le géant du e-commerce va multiplier les rapports auprès des forces de l’ordre. Désormais, chaque marchand suspecté de vendre des produits contrefaits sera signalé…

Amazon annonce avoir battu des records de ventes à Noël

Amazon affirme avoir battu de nombreux records grâce à l’engouement suscité par la fête de Noël. La firme de Jeff Bezos annonce notamment avoir vendu des dizaines de millions de produits estampillés Amazon, dont des enceintes Echo par exemple. Dans…

Amazon, Cdiscount et d’autres sites fraudent massivement la TVA selon Bercy

Amazon, Cdiscount, et d’autres sites de e-commerce s’adonnent massivement à des fraudes à la TVA selon un rapport de l’inspection générale des finances. Le problème viendrait des « marktplaces » c’est à dire la possibilité pour des vendeurs indépendants de vendre sur ces plateformes. 98%…

La Banque de France va tester une cryptomonnaie nationale dès 2020

La Banque de France veut créer une cryptomonnaie nationale, et annonce le lancement de tests dès l’année 2020. Initialement cette monnaie numérique sera principalement réservée aux grosses transactions, mais pourrait peu à peu se muer en une sorte d’euro électronique….

Un selfie pourrait bientôt suffire pour ouvrir un compte bancaire en France

La France n’est pas connue pour sa facilité administrative. Mais le gouvernement travaille sur certaines simplifications. Les services bancaires pourraient en bénéficier dès l’année prochaine, avec, par exemple, l’ouverture d’un compte à l’aide d’un selfie ou d’un appel visio. Les…

Le Black Friday bientôt interdit en France ?

Le Black Friday est dans le collimateur de certains députés. Un amendement au projet de loi « anti-gaspillage » vise en effet à interdire les campagnes de promotions en France. Cette mesure destinée à lutter contre la surconsommation et le gaspillage sera examinée le…