Galaxy S8 : le scanner d’iris plus fiable que le scanner d’empreintes digitales du FBI ?

Maj. le 15 novembre 2018 à 17 h 32 min

Selon Mark Clifton, le CEO de Princeton Identity, la firme qui a développé le scanner d’iris du Galaxy S8, cette technologie serait plus fiable que les capteurs d'empreintes digitales utilisés par le FBI. Une affirmation surprenante, mais tout à fait réaliste.

galaxy S8 scanner iris plus fiable capteur fbi

Comme le prédisaient les nombreuses rumeurs, Samsung a confirmé lors de l’événement Unpacked du mois de mars dernier que le Galaxy S8 et le Galaxy S8 Plus peuvent être déverrouillés à l’aide d’un scanner d’iris. Contrairement à la reconnaissance faciale qui peut facilement être trompée, il semble clair que cette technologie est plus fiable que la sécurité d’un capteur d'empreintes digitales.

Toutefois, la fiabilité du scanner d’iris pourrait dépasser toutes les espérances. Si l’on en croit Mark Clifton, le CEO de Princeton Identity, fournisseur de Samsung, ce scanner est plus fiable que le système de capture d'empreintes digitales utilisé par le FBI.

D’après lui, cette différence peut se mesurer en termes de points. Le FBI utilise 13 points d’identification par empreinte digitale. Sur 10 doigts, on compte donc 130 identificateurs uniques. De son côté, le scanner d’iris du Galaxy S8 peut enregistrer jusqu’à 200 points par iris.

Étant donné que le smartphone scanne les deux yeux de l’usager, il peut donc enregistrer 400 points d’identification uniques. Grâce à son filtre infrarouge, le Galaxy S8 distingue les minuscules crêtes qui composent l’iris et s’en sert pour identifier l’utilisateur.

Galaxy S8 : 200 points d’identification pour le scanner d’iris

Certes, ces deux technologies sont totalement différentes, et la comparaison peut donc paraître absurde. Quoi qu’il en soit, il est surprenant qu’une technologie destinée au grand public soit plus efficace que celle qu’utilise le FBI. D’un autre côté, il est fort probable que le FBI utilise une autre technologie plus avancée sans que personne ne le sache.

On ignore combien de points d’identification le capteur d'empreintes digitales du Galaxy S8 ou d’autres smartphones peut enregistrer. Dans tous les cas, il semble certain qu’il soit désormais préférable de s’en remettre au scanner d’iris du téléphone pour une sécurité maximale. D’autant plus que le capteur d'empreintes digitales du Galaxy S8 se trouve à l’arrière du téléphone, à côté de l’appareil photo, ce qui le rend difficile à atteindre.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le Galaxy S10 5G a enfin une première date de sortie

Le Galaxy S10 5G a enfin une première date de sortie, ce sera le 5 avril 2019 en Corée du Sud. Le smartphone doit être lancé dans une poignée de marchés, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie,…

Galaxy S10 : Samsung s’excuse pour les retards de précommandes

Samsung réagit enfin officiellement autour des retards de précommandes du Galaxy S10. Ces smartphones sont en effet disponibles dans le commerce depuis le 8 mars, et pourtant de nombreux clients ayant précommandé leur smartphone dès les premiers jours ne l’ont…

Galaxy S10 : démontage, il est presque impossible à réparer !

Le premier démontage du Galaxy S10 a été réalisé par le célèbre YouTuber Jerry Rig Everything, quelques jours après le test de durabilité qui a révélé que le smartphone était particulièrement résistant. Le second test du YouTuber concerne cette fois-ci la réparabilité…