Free : son réseau fibre a été saboté, une enquête est ouverte

 

La panne fibre d'hier, qui a majoritairement touchée les abonnés Free dans l'Est de la France, est due à un sabotage du réseau fibre. Dans plusieurs villes, les câbles ont été sectionnés, causant de nombreuses coupures Internet sur le territoire. Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête pour déterminer qui se cache derrière cette opération.

free sabotage fibre
Crédits : Free

Hier, une immense panne a privé d'Internet et de télévision des milliers d'abonnés Free. Les signalements semblent se concentrer dans plusieurs grandes villes de France : Lille, Paris, Reims, Strasbourg, Lyon et Grenoble. On apprendra dans l'après-midi que la coupure a eu lieu suite à plusieurs actes de vandalisme sur le réseau fibre aux alentours de 5h du matin. L'information sera confirmée plus tard dans la soirée.

Ces actes de malveillances ne sont pas sans rappeler les diverses dégradations d'antennes 5G qui ont secoué le pays lors du déploiement du réseau. Mais cette dernière est particulière de par son ampleur : avec plusieurs villes touchées au même moment, réparties dans tout l'Est hexagonal, la chose ressemble à une opération de malveillance organisée. Aussi, le parquet de Paris a annoncé hier l'ouverture d'une enquête pour mettre cette affaire au clair.

Des vandales ont saboté le réseau fibre des opérateurs

Les vandales risquent ainsi une condamnation pour détérioration de bien de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation, entrave à un système de traitement automatisé de données et association de malfaiteurs. Sur Twitter, Free a confirmé être le principal opérateur touché par l'opération de sabotage, précisant que « les attaques ont eu lieu cette nuit [27 avril, nldr] à 4 heures ».

Sur le même sujet : Un abonné Orange emprunte la ligne fibre de deux abonnés Free, ils n’ont plus Internet depuis 3 mois

De son côté, SFR a également indiqué être concerné par les coupures Internet en Île-de-France et à Lyon. Orange et Bouygues Telecom, quant à eux, semblent avoir été épargnés, probablement parce qu'ils « n’utilisent pas les liens concernés par ces dysfonctionnements et les services mobiles et fixes sont assurés normalement ». Ce matin, tout semble être revenu à la normale pour les abonnés Free et SFR.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !