Free et Bouygues Telecom menacent d’arrêter d’investir dans la fibre optique

Maj. le 9 décembre 2015 à 12 h 33 min

Free et Bouygues Telecom sont en colère et ils le font savoir. Les deux fournisseurs d’accès menacent l’ARCEP d’arrêter d’investir dans la fibre optique. La raison de leur colère : le gendarme des télécoms augmente les tarifs de location des lignes ADSL au profit d’Orange.

free bouygues telecom arcep fibre optique

Fin octobre, Free et Bouygues Telecom menaçaient l’ARCEP via une lettre commune à l’attention du président de l’ARCEP. L’Express s’est procuré cette lettre et en dévoile les grandes lignes.

Ainsi, les deux dirigeants de Free et de Bouygues Telecom s’inquiètent d’une hausse du prix de la location du réseau d’Orange imposée par le régulateur. En effet, aujourd’hui chaque fournisseur verse à Orange 9,05 euros par abonné pour accéder aux lignes téléphoniques des foyers afin de leur fournir l’ADSL.

D’ici 2017, l’ARCEP veut faire passer ce tarif à 9,45 euros. Si cela n’a l’air de rien, cette augmentation de quelques centimes représente plus d’un milliard d’euros par an à verser pour Free et Bouygues Telecom ainsi que tous les autres opérateurs. Autant d’euros qui ne profitent pas à l’investissement.

[Cette augmentation n’est] ni légitime ni pertinente […] casserait les capacités d’investissement des deux petits opérateurs [dans la fibre optique, NDLR] et renforcerait la position déjà ultradominante d’Orange. – Free et Bouygues Telecom –

Si Free et Bouygues Telecom montent au créneau c’est également parce que selon eux cette hausse du tarif est complètement injustifiée. La boucle locale de cuivre est « amortie depuis longtemps » et « les investissements y sont quasi-nuls ». L’ARCEP ne peut donc pas justifier une hausse de prix en se basant sur de potentiels investissements liés à ces lignes de la part d’Orange.

Par ailleurs, les deux dirigeants de Free et Bouygues Telecom ajoutent que la location de ces lignes « est une activité très rentable pour son propriétaire ». Ainsi, les deux FAI menacent de ne pas poursuivre le déploiement de la fibre optique si l’ARCEP maintient cette hausse de tarifs.

Pour rappel, François Hollande avait demandé à couvrir la France entière d’ici 2022 en fibre optique. Les opérateurs s’étaient dits prêts à faire le nécessaire. Mais c’était sans compter sur cette augmentation totalement inattendue.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : Orange passe son premier appel sur smartphone

Orange vient de réaliser ses premiers appels 5G avec un smartphone, annonce l’opérateur historique. Cette première batterie de tests a été réalisée en laboratoire avec le matériel radio de l’équipementier Ericsson et la puce modem 5G de Qualcomm.  Le premier appel…

Orange évoque un retour à trois opérateurs début 2019

Orange estime qu’un retour à trois opérateurs peut avoir lieu dès le premier semestre 2019. Son directeur financier évoque une « fenêtre de tir » à cette période, mais Orange ne sera ni vendeur ni acheteur. L’opérateur est par contre prêt à faciliter une…