Fortnite disparaît du marché chinois, c’est terminé

 

Fortnite en Chine, c'est terminé. Face à une législation toujours plus rigide et hostile contre les jeux vidéo, Epic Games a décidé de retirer son jeu phare du marché chinois, après deux ans de test. Il faut dire que cette version censurée, réservée à l'Empire du Milieu, n'a jamais rapporté un centime à l'entreprise américaine.

Fortnite china
Crédits : Fortnite China

Alors que Fortnite ne reviendra pas sur iOS avant 5 ans au minimum, nous venons d'apprendre que le jeu d'Epic Games vient d'être supprimé du marché chinois. En effet, le studio américain vient de confirmer la nouvelle dans un communiqué de presse officiel. “Aux joueurs de Fortnite China, le test bêta de Fortnite China va se terminer et les serveurs seront bientôt fermés […] Le lundi 15 novembre 2021 à 11 heures, nous fermerons les serveurs de Fortnite, et les joueurs ne pourront plus se connecter au jeu via le client WeGame”, détaillent les développeurs.

Via son partenaire Tencent, géant chinois du jeu vidéo, Epic proposait depuis deux ans une version censurée de Fortnite sur le marché chinois, dénuée notamment d'effusions de sang, d'apparences de personnage jugées non-conformes aux yeux du régime ou encore de système de micro-transactions.

Concernant ce dernier point, Epic espérait justement que les autorités chinoises donnent leur aval. Le jeu étant un free-to-play, l'achat de cosmétiques (vêtements, accessoires, emotes, etc.) grâce à des crédits VBucks (ndrl : la monnaie virtuelle du jeu) est la principale source de revenus du studio. Sans ces achats ingame, Fortnite China ne rapporte rien à Epic.

À lire également : La Chine impose un test de reconnaissance faciale pour jouer aux vidéos après 22h

Pékin renforce la censure autour du jeu vidéo

Seulement, l'aval du gouvernement chinois se fait toujours attendre et les récentes mesures prises par Pékin pour encadrer l'utilisation des jeux vidéo n'a pas du tout rassuré l'éditeur américain, bien au contraire. La censure du pouvoir central s'est renforcée, en interdisant par exemple les jeux proposant des versions alternatives de faits historiques ou présentant des personnages trop efféminés.

Depuis septembre 2021, la Chine a interdit aux mineurs de jouer au jeu vidéo plus de trois heures par semaine. Un coup extrêmement dur pour de nombreux titres, Fortnite en tête, pour qui les enfants représentent le plus gros des joueurs. Il faut ajouter à ça l'interdiction pour les moins de 16 ans de diffuser leurs parties sur des plateformes chinoises de streaming comme Douyu ou Huya. De quoi réduire davantage la visibilité de Fortnite dans l'Empire du milieu.

Face à cette hostilité manifeste des autorités chinoises envers le jeu vidéo, Epic Games a donc choisi de tirer un trait sur ce marché. Ce n'est pas la première entreprise occidentale à le faire, Microsoft ayant décidé d'arrêter LinkedIn en Chine. D'après la firme de Redmond, les règles strictes en matière de liberté d'expression imposées par Pékin sont trop difficiles à gérer.

Source : Le Figaro



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !