Flight Simulator 2020 : Microsoft a modélisé toute la Terre en 3D pour un rendu bluffant de réalisme

 

Microsoft a pris tout le monde de court en annonçant un nouveau Flight Simulator pour 2020 avec une démo ouverte à une poignée de fans depuis quelques jours. Les premières vidéos diffusées nous ont permis de découvrir une nouvelle version aux graphismes impressionnants, ce qui a le mérite de relancer l'intérêt autour du simulateur de vol dont les mécanismes et le rendu visuel n'ont pas beaucoup changé depuis plusieurs années.

Microsoft Flight Simulator 2020

Alors que tout le monde croyait que la franchise Flight Simulator n'avait plus rien à offrir, Microsoft a annoncé une nouvelle version au cours de l'E3 en juin dernier, puis une phase de test fermée est proposée depuis fin septembre. Cette nouvelle version du simulateur de vol est d'un réalisme saisissant, à tel point qu'il est difficile de distinguer les environnements virtuels du monde réel.

Microsoft Flight Simulator 2020 : vous pourrez survoler tous les recoins de la Terre comme si vous y étiez

Comme d'habitude, le fameux Cessna 172 occupe une place prépondérante dans le nouveau Flight Simulator 2020. Le petit avion est le parfait appareil pour survoler des villes entières à basse altitude et admirer, comme sur Google Earth, des endroits qui vous sont familiers. Cette fois-ci, Microsoft a mis les moyens pour proposer une copie presque parfaite du monde réel. Asobo Studio, le studio français qui s'occupe du développement s'est appuyé sur des images satellites mondiales tirées de Bing Maps, complétées par des éléments tels que la modélisation 3D photogrammétrique assurée par l'IA et ainsi que la puissance de traitement du Cloud Microsoft Azure.

Au total, 2 pétaoctets de données ont été utilisées pour modéliser la planète entière avec plus 2 millions de villes et environ 40 000 aéroports. Ajoutez à cela plus de 1 500 milliards d’arbres, des herbes modélisés en 3D et une refonte complète de l’éclairage et des ombres. Le résultat est un niveau de détail sans précédent pour un simulateur de vol. Une seule copie de Microsoft Flight Simulator 2020 aurait besoin d'environ 20 000 Blu-Ray. Alors, Microsoft propose de le jouer en streaming.

Les développeurs ont expliqué qu'ils travaillaient sur un moyen de pré-charger certaines régions du monde afin d'améliorer l'expérience de ceux qui ont une connexion Internet limitée. Il est également question de proposer une adaptation du niveau de détail de la simulation en fonction de la bande passante de chaque utilisateur. La version finale du prochain Flight Simulator est attendue pour 2020 sur PC et Xbox One.

Source : Slashdot



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
nintendo switch usp
Nintendo Switch Pro : la console aurait droit à quelques exclusivités

Un leaker spécialisé affirme sur WCCFTech que la Nintendo Switch Pro aura droit à une poignée d’exclusivités. Ces jeux vidéo seraient issus de studios tiers – la liste exacte reste un mystère.  Contrairement à ce qu’affirme Nintendo depuis plusieurs mois,…

switch pro
Nintendo Switch Pro : la console avec écran OLED 4K se précise pour 2021

Les rumeurs s’intensifient autour de la Nintendo Switch Pro. De nouvelles informations indiquent que la future console disposerait d’un écran OLED et qu’un nouveau SoC dans son dock permettrait la compatibilité 4K. Aucune date de sortie n’a pour l’heure été…

gta cinq portage ps5 xbox
GTA 5 : la version PS5 et Xbox Series X ne sera pas un simple portage

GTA V doit arriver prochainement sur PS5 et Xbox Series X dans une nouvelle version pensée pour exploiter les capacités des consoles de dernière génération. D’après une déclaration de Strauss Zelnick, PDG de Take-Two (la maison-mère de Rockstar), ce portage…

shadow pc
Shadow : Blade a de gros soucis financiers et cherche un repreneur

Blade est dans la tourmente. L’entreprise derrière Shadow, le service de cloud gaming à la française, cherche actuellement un repreneur après une année 2020 bien difficile. Alors que sa plateforme attire de plus en plus en clients, les dépenses à foison…