Facebook n’aime pas le nom de la ville “Bitche” et décide de supprimer sa page officielle

 

Une ville de Moselle s’est vue supprimer sa page Facebook sans qu’elle ne puisse s’interposer. La raison de cette censure ? Son nom. En effet, l’algorithme du réseau social n’a probablement pas fait la différence entre Bitche et la grossièreté anglophone. Un mois plus tard, la page est de nouveau accessible.

Facebook

On imagine qu’il n’est pas tous les jours facile d’habiter à Bitche. Outre les railleries plus ou moins évidentes à faire sur le nom de cette ville de Moselle, certains algorithmes détectent ce nom insolite comme son homophone anglais. On se passera de traduire cette grossièreté, mais il est de notoriété commune qu’elle n’est pas au goût des services de modération. Cela est visiblement le cas de celui de Facebook.

Si ce dernier s’avère relativement efficace contre les antivaccins et les fake news, il n’est pas infaillible et peut commettre quelques erreurs d'inattention. Il a ainsi ordonné la suppression de la page Facebook de Bitche, mécontent de la fausse utilisation du mot interdit. Ni une ni deux, Valérie Degouy, responsable communication de cette bourgade, a tenté d’annuler cette décision hâtive.

Bitche finit par récupérer sa page Facebook

« J’ai essayé de contacter Facebook par tous les moyens, par les formulaires, en message privé sur la page Facebook France, j’ai laissé des dizaines de messages… j’ai fini par être recontactée, mais c’était seulement pour me dire que ce n’était pas eux qui géraient, et que si j’ai fait appel, je dois attendre la réponse de Facebook », explique Valérie Degouy.

En 2016 déjà, la responsable communication avait rencontré quelques difficultés à créer la page de sa ville. Le mot « bitch » n’étant pas autorisé, elle avait dû renommer la page par « Ville Fortifiée », puis rajouter le nom de la commune en description. Depuis un mois que celle-ci a été supprimée, il a fallu trouver une solution temporaire. C’est donc sous le nom de « Mairie 57230 » qu’est réapparue la ville sur le réseau social.

Sur le même sujet : Facebook permet enfin aux utilisateurs de choisir ce qu’ils veulent voir sur leur fil d’actualité

Puis, ce 13 avril, le réseau social a fini par entendre raison. Valérie Degouy a en effet reçu une réponse de Facebook, reconnaissant « une analyse incorrecte de la part de nos systèmes ». La page de Bitche est de nouveau disponible, pour le plus grand bonheur de ses habitants.

La page officielle de la Ville a été dépubliée par Facebook. Nous avons fait appel, mais pour l’instant elle reste…

La page officielle de la Ville a été dépubliée par Facebook. Nous avons fait appel, mais pour l’instant elle reste…

Posted by Mairie 57230 on Thursday, April 8, 2021



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !