Facebook : vos messages politiques ne servent à rien, inutile de vous fatiguer

Vous parlez politique sur Facebook ? On a un conseil pour vous éviter de perdre du temps : arrêtez. Une étude vient en effet de démontrer que vos messages politiques sur le réseau social ne servaient à rien du tout. Vos “amis” y sont complètement insensibles.

facebook manipulation info

La politique est un sujet à éviter dans divers contextes : dans les repas de famille, entre amis, en couple parfois, ou sur Facebook. Vous avez certainement parmi vos “amis” Facebook certains défenseurs des droits de l'Homme et patati et patata, bref des experts en politique qui feraient un meilleur président que ceux que nous avons eu dans toute notre Histoire. Peut-être même vous arrive-t-il parfois de jouer à l'expert politique. Vous en avez le droit après tout, et la liberté d'expression m**** !

Figurez-vous qu'une étude vient de paraître au sujet de ceux qui s'adonnent aux messages politiques sur Facebook. Précisons que l'étude concerne les Etats-Unis. Mais disons que c'est largement applicable à la France tant les révoltés du Bounty sont nombreux dans l'Hexagone.

Les résultats de l'étude sont sans appel : ceux qui parlent politique sur les réseaux sociaux parlent dans le vide. Car leurs propos n'ont aucun impact sur ceux qui les lisent. C'est bien la peine d'écrire des pavés avec un style à la Mélanchon tiens !

90% des utilisateurs se fichent des messages politiques

L'enquête menée aux Etats-Unis se base sur un panel de 10 000 individus répartis dans les différents camps politiques américains : démocrate, républicain et indépendant.

Parmi les participants, 39% des démocrates expliquent avoir déjà exprimé leur opinion sur les réseaux sociaux, 34% pour les démocrates et 26% pour les indépendants.

Pour certains, il semble que la politique ait vraiment une place importante dans leur vie. Ainsi, 18% des démocrates ont supprimé quelqu'un de leur liste d'amis à cause d'un message politique. Les républicains sont quant à eux les plus critiques : 61% d'entre eux ont déjà apprécié ou déprécié l'un de leurs “amis” suivant ses opinions politiques.

Mais voilà ce qui nous intéresse vraiment : les participants ont dû répondre à la question “Les réseaux sociaux sont-ils des lieux appropriés pour discuter de politique ?”. En majorité, la réponse est non (64% chez les républicains, 69% chez les démocrates et 79% chez les indépendants).

Enfin, la question la plus importante a été posée à savoir : “les opinions politiques évoquées sur Facebook changent-elles l'avis du destinataire du dernier post ?”.

A cette question presque tous les participants ont répondu “NON”. 94% des républicains, 92% des démocrates et 85% des indépendants n’ont jamais changé d’avis suite à un post d'un autre camp. Trois raisons à cela :

  • les réseaux sociaux sont assimilés à des outils de détente
  • tout le monde peut s'exprimer donc tout le monde s'en fiche finalement
  • l'égo tient une place très importante dans cette histoire : on préfère être celui qui a toujours raison sans écouter les arguments des “adversaires”

Pour faire simple, vous l'aurez compris, les messages politiques ne servent à rien. Enfin si, pour certains, c'est un bon moyen de râler. Et en France c'est un sport national.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook-experience
Facebook va payer des utilisateurs pour quitter le réseau social

Facebook va payer des utilisateurs pour qu’ils lâchent le réseau social. Dans le cadre d’une étude co-réalisée avec des universités, Facebook souhaite mesurer son impact sur la vie démocratique américaine. Voilà pourquoi le réseau social s’apprête à rémunérer des utilisateurs,…

facebook-news
Facebook News : la revue de presse personnalisée arrive en France

Facebook News, la partie actualité de Facebook, va faire ses premiers pas dans de nombreux pays, dont la France. Le but est de proposer aux utilisateurs une revue de presse en partenariat avec les médias locaux.  Facebook News existe depuis…

Instagram QR code
Instagram : un QR Code peut mener directement à votre profil

Instagram a lancé une nouvelle fonctionnalité actuellement en cours de déploiement : la possibilité de partager un QR Code qui mène directement à votre profil. Pour le scanner, il ne sera pas nécessaire d’ouvrir l’application, puisque les applications photos tierces…

facebook-messenger-instagram
Facebook commence la fusion de Messenger et d’Instagram

Facebook teste enfin l’unification des messageries d’Instagram et de Messenger. Certains utilisateurs peuvent déjà activer la fusion entre les deux chats sur Android et iOS. Cette mise à jour s’accompagne de plusieurs nouveautés, dont une refonte de l’interface d’Instagram Direct…

ligue 1 football
Les matchs de la ligue 1 Uber Eats diffusés sur Facebook

La toute nouvelle chaîne du football français Téléfoot devrait être distribuée par le réseau social de Mark Zuckerberg, si l’on en croit nos confrères de l’Équipe. La chaîne — qui appartient à Mediapro, le groupe audiovisuel espagnol diffuseur historique de…

Facebook Pages
Facebook teste les pages sans bouton « j’aime »

Facebook teste une nouvelle version de ses pages publiques sur mobile. Ainsi, le bouton « j’aime » disparaît pour mettre en évidence le nombre de followers, s’inspirant de ce qui se fait sur Twitter. Cependant, cela ne signe pas pour autant la…

facebook-avertit-articles-vieux
Facebook vous avertit si vous partagez un article vieux de plus de 3 mois

Facebook met désormais en garde les internautes qui partagent des articles publiés il y a plus de 3 mois. Avec cette nouvelle mesure de prévention, le réseau social cherche à lutter contre la propagation d’anciennes informations présentées comme récentes. En…

trump-facebook-censure-nazi
Facebook censure des pubs de Donald Trump contenant un symbole nazi

Facebook a finalement décidé de censurer Donald Trump. Le réseau social a en effet supprimé plusieurs publicités de campagne contenant un symbole utilisé par les nazis pour désigner les prisonniers politiques de gauche dans les camps de concentration : le triangle rouge inversé.  Facebook suit finalement…