Facebook : Mark Zuckerberg part en guerre contre les fausses informations

 

Facebook est au coeur de la polémique suite à l’élection de Donald Trump comme Président des Etats-Unis. Le réseau social est accusé d’avoir diffusé de fausses informations qui auraient conduit Trump à être élu. Mark Zuckerberg, après avoir nié, a fini par reconnaître que le problème était bien réel. Et il annonce, qu’il part en guerre contre les fausses informations.

Mark-Zuckerberg-Facebook

Mark Zuckerberg a fini par entendre raison. Suite à l’élection de Donald Trump, son réseau social était au coeur de la polémique, accusé de diffuser trop de fausses informations au sujet du milliardaire américain. Facebook aurait permis, à cause de ces fausses informations, de participer à l’élection de Trump.

Dans un premier temps, le PDG de Facebook a nié ces allégations et a affirmé que Facebook n’avait aucune responsabilité dans cette élection. Finalement, ce week-end, Mark Zuckerberg a craqué et a expliqué que Facebook avait bien eu un rôle très important dans l’élection du nouveau Président des Etats-Unis. Et avec presque 2 milliards d’utilisateurs, on peut même dire que Facebook a un rôle important dans l’information.

Plus remonté que jamais, il a même décidé de partir en guerre contre ces fausses informations diffusées sur son réseau social. Il explique qu’exceptionnellement, il détaille même tout ce qui sera mis en place.

D’abord, il compte investir dans des technologies permettant de détecter les fausses informations avant même que l’utilisateur ne puisse y avoir accès. Mark Zuckerberg explique même qu’il pourrait se faire aider par des organisations spécialisées dans la vérification des faits ainsi que par des journalistes.

L’interface du réseau social pourrait également être revue pour faciliter le signalement de fausses informations. Ainsi, une info erronée pourrait être estampillée de « warnings » dès lors qu’elle serait signalée par un utilisateur puis vérifiée. Par ailleurs, tous les articles dits « d’intox » ne seront plus mis en avant non plus.

Vous l’aurez compris, il va y avoir du changement sur Facebook. Et ce n’est pas une mauvaise chose en soi puisque de manière générale, les réseaux sociaux sont devenus le premier flux d’informations chez la plupart des citoyens. Il ne reste plus qu’à voir ce que les mesures de Mark Zuckerberg donneront en pratique. Aux élections présidentielles de 2017 peut-être ?

Google met en avant de fausses informations dans ses « Actualités », la boulette

Google fait polémique suite à la mise en avant de fausses informations dans Google Actualités. Une boulette qui a du mal à passer.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…