Facebook : Mark Zuckerberg interdit l’iPhone et force ses cadres à utiliser un smartphone Android

Maj. le 15 novembre 2018 à 15 h 16 min

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a interdit l’utilisation de l’iPhone à ses cadres selon le New York Times. En cause notamment, des propos de Tim Cook, le PDG d’Apple, qui a critiqué le réseau social sur plusieurs points dont celui des données personnelles au cours des derniers mois. Il souhaite que ses employés se tournent vers un smartphone Android. 

mark zuckerberg interdit iphone a ses cadres

Mark Zuckerberg a ordonné à tous ses cadres, notamment de l’équipe de management, d’utiliser un smartphone Android plutôt qu’un iPhone révèle le New York Times. Une décision qui aurait été prise après une série de critiques de la part du boss d’Apple. Fin 2017, Tim Cook déclarait que Facebook sert à nous manipuler, au même titre que les autres services du web et les réseaux sociaux type Google ou Twitter. Puis en mars 2018, il en avait encore remis une couche. Des sorties qui n’ont pas du tout plu au patron de Facebook.

Facebook : Mark Zuckerberg veut voir moins d’iPhone et plus d’Android chez ses employés

Interrogé sur le scandale Facebook-Cambridge Analytica, Tim Cook avait assuré que ce genre de polémique ne pourrait jamais toucher Apple grâce à sa politique en matière de données personnelles. Une réponse jugée « extrêmement désinvolte » par Mark Zuckerberg, qui n’avait pas caché son agacement lors d’un entretien accordé à Recode. « Je pense qu’il est important qu’on ne soit pas tous victimes d’un syndrome de Stockholm et qu’on laisse des sociétés nous faire payer plus en nous convainquant qu’elles en ont quelque chose à faire de nous. Car ça sonne vraiment ridicule à mes oreilles », expliquait-il. Une attaque directe contre la firme de Cupertino, qui assurait que son business model n’inclue pas la vente d’informations de ses utilisateurs, et justifiant au passage un prix très élevé de ses iPhone.

Comme le fait remarquer The Verge, cela permet également de recréer un équilibre entre Android et iOS, alors que l’iPhone est bien plus populaire que ses concurrents dans la Silicon Valley. Snap a par exemple encouragé ses employés à utiliser un smartphone Android pour que ceux-ci soient plus performants lorsqu’ils travaillent sur Snapchat pour l’OS mobile de Google. Même s’ils ont tendance à se rapprocher, Android et iOS se distinguent encore par des différences qui peuvent impacter le développement de l’app et l’expérience utilisateur. Or, si tous les développeurs utilisent un iPhone, on peut se retrouver avec un produit pas forcément des plus adaptés pour les utilisateurs Android. Dommage alors qu’ils sont en large majorité sur la plupart des marchés, dont l’Europe.

A noter qu’en regardant les tweets publiés par plusieurs cadres de Facebook (la source est indiquée sur chaque message : « Twitter for iPhone », « Twitter Web Client », « Tweetdeck » etc…), il semble que tous n’ont pas respecté la consigne et continuent d’utiliser un iPhone. Mark Zuckerberg les autorise peut-être à y avoir recours dans leur vie personnelle. Ou bien ses consignes n’ont pas été entendues.

Lire aussi : Facebook s’allie à la France pour lutter contre la haine sur le réseau social

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook peut carrément prédire tous vos déplacements !

Facebook est capable de deviner à quel endroit ses utilisateurs vont se rendre, révèle un brevet déposé par le réseau social. En utilisant votre géolocalisation, combinée à la liste des lieux où vous vous êtes déjà rendu, Facebook peut prédire…

Comment Facebook espionne les utilisateurs Android avec leur accord

Facebook est parvenu à trouver une astuce pour espionner incognito tous les appels et les messages des utilisateurs de smartphones Android. En contournant les réglementations sur les données personnelles, le réseau social a réussi à récolter pendant des années l’historique…