Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook n’ont pas compris le second degré du post et ont, une nouvelle fois, fait de l’excès de zèle. 

facebook 52 millions dollars modérateurs traumatisés travail

Ce 22 octobre 2020, le Gorafi publiait un nouveau post humoristique sur son compte Facebook. Le média satirique s’amusait des dernières annonces de Jean Castex, premier Ministre français, en matière de lutte contre le coronavirus. « Le prochain que je vois qui porte un masque sous le nez, c’est un pain dans la gueule » lançait le Gorafi.

Evidemment, cette publication était à prendre au second degré. Une mission impossible pour les algorithmes de Facebook. Ce 27 octobre 2020, la publication était censurée par le réseau social pour violence et provocation, rapporte le Gorafi sur son compte Twitter officiel.

Sur le même sujet : Facebook censure des pubs de Donald Trump contenant un symbole nazi

Facebook restaure la publication du Gorafi

« Votre publication va à l’encontre de nos standards de la communauté en matière de violence et de provocation. […] Ces standards visent à empêcher et perturber les dangers hors lignes' » explique Facebook. On imagine que les algorithmes de modération ont réagi à l’expression « un pain dans la gueule » et interprété la publication comme une menace ou une incitation à la violence.

De l’aveu même de Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, les algorithmes de modération du réseau social sont loin d’être parfaits. Il n’est pas rare que les algorithmes censurent des contenus anodins. Récemment, Facebook a ainsi censuré par erreur une photo montrant des oignons dans un panier pour nudité. Il y a quelques années, le réseau social a aussi censuré une photo de Macron pour actes sexuels.

Alerté par le Gorafi sur Twitter, les équipes de Facebook se sont penchés sur la publication censurée. « Merci pour votre signalement @le_gorafi. Le contenu en question vient d’être restauré par nos équipes » annonce Facebook. Un modérateur a visiblement analysé le contenu et comprit le second degré. Avez-vous déjà été censuré sans raison sur Twitter ? On attend votre avis dans les commentaires.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…