Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook n'ont pas compris le second degré du post et ont, une nouvelle fois, fait de l'excès de zèle. 

facebook 52 millions dollars modérateurs traumatisés travail

Ce 22 octobre 2020, le Gorafi publiait un nouveau post humoristique sur son compte Facebook. Le média satirique s'amusait des dernières annonces de Jean Castex, premier Ministre français, en matière de lutte contre le coronavirus. “Le prochain que je vois qui porte un masque sous le nez, c’est un pain dans la gueule” lançait le Gorafi.

Evidemment, cette publication était à prendre au second degré. Une mission impossible pour les algorithmes de Facebook. Ce 27 octobre 2020, la publication était censurée par le réseau social pour violence et provocation, rapporte le Gorafi sur son compte Twitter officiel.

Sur le même sujet : Facebook censure des pubs de Donald Trump contenant un symbole nazi

Facebook restaure la publication du Gorafi

“Votre publication va à l'encontre de nos standards de la communauté en matière de violence et de provocation. […] Ces standards visent à empêcher et perturber les dangers hors lignes'” explique Facebook. On imagine que les algorithmes de modération ont réagi à l'expression “un pain dans la gueule” et interprété la publication comme une menace ou une incitation à la violence.

De l'aveu même de Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, les algorithmes de modération du réseau social sont loin d'être parfaits. Il n'est pas rare que les algorithmes censurent des contenus anodins. Récemment, Facebook a ainsi censuré par erreur une photo montrant des oignons dans un panier pour nudité. Il y a quelques années, le réseau social a aussi censuré une photo de Macron pour actes sexuels.

Alerté par le Gorafi sur Twitter, les équipes de Facebook se sont penchés sur la publication censurée. Merci pour votre signalement @le_gorafi. Le contenu en question vient d'être restauré par nos équipes” annonce Facebook. Un modérateur a visiblement analysé le contenu et comprit le second degré. Avez-vous déjà été censuré sans raison sur Twitter ? On attend votre avis dans les commentaires.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
foret amazonienne vente facebook
Des morceaux de la forêt amazonienne sont vendus sur Facebook Marketplace

Des parties de la forêt amazonienne au Brésil ont été mises en vente sur Facebook Marketplace, la section du réseau social dédiée aux ventes entre particuliers. Les internautes derrière ces annonces illégales occupent les terres appartenant aux peuples indigènes sans…

mark zuckerberg faire mal apple
Facebook : Mark Zuckerberg veut “faire mal” à Apple

Il semblerait que Mark Zuckerberg en ait assez du conflit qui oppose Facebook et Apple depuis quelques années. Tim Cook n’a de cesse de critiquer le réseau social sur son utilisation des données, ce qui a visiblement eu raison des…

brett jordan tWX_ho 328k unsplash
Facebook prépare un procès contre Apple pour concurrence déloyale

Rien ne va plus entre Facebook et Apple. Le groupe de Mark Zuckerberg prépare un procès contre son rival pour contester contre ses nouvelles politiques de protection des données personnelles des utilisateurs. Depuis la mise en place de ces mesures…

whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…