Facebook admet avoir espionné les appels et SMS sur Android

 

Facebook a admis récupérer les informations des appels et SMS des utilisateurs Android depuis 2015. Le réseau social se défend cependant en affirmant que le contenu des conversations n’est pas concerné et que seules les métadonnées sont sauvegardées. Facebook explique qu’il s’agit d’un moyen visant à rester mieux connecté avec ses amis et de proposer une meilleure expérience sur Facebook. Enfin, les utilisateurs doivent donner leur autorisation pour que ces données soient collectées et stockées.

facebook appels

Facebook espionne-t-il tous vos appels sur Android sans votre consentement ? Dans un communiqué, le réseau social confirme récupérer et stocker les métadata liées à tous les appels et SMS/MMS échangés via le smartphone des utilisateurs que ce soit via ou en dehors de l’application Messenger. Le contenu des conversations n’est pas enregistré mais le numéro des contacts, l’heure et la date des appels et messages le sont. Une pratique qui existe depuis 2015.

Facebook : les appels et SMS enregistrés sur Android

Mais le réseau social se défend tout de même. Il explique qu’accéder à ces informations « aide à trouver et rester connecté aux personnes auxquelles on tient, et fournit une meilleure expérience sur Facebook ». Surtout, « les gens doivent expressément donner leur accord pour l’utilisation de cette fonctionnalité » et refuser de donner l’accès n'empêche pas d’utiliser l’application.

Pour supprimer les informations relatives à vos contacts et vos échanges avec eux, il est possible de se rendre dans les options d’Importation et gestion de vos contacts et de cliquer sur Tout Supprimer. Afin de désactiver définitivement la fonctionnalité et empêcher Messenger de récupérer une nouvelle fois ce type de données, voici la marche à suivre sur l’application Android :

  • Depuis l’écran d’accueil, appuyez sur votre photo de profil en haut à droite
  • Appuyez sur Personnes
  • Appuyez sur Contacts synchronisés pour activer ou désactiver ce paramètre

Le réseau social assure qu’il n’a jamais vendu ce genre d’informations à des sociétés tierces et que celles-ci sont stockées en sécurité. Mais après l’affaire Facebook-Cambridge Analytica, la confiance semble s’être rompue entre la plateforme et ses utilisateurs. Une campagne a même été lancée incitant les inscrits à supprimer définitivement leur compte Facebook.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…