Qwant tacle Google, qui veut faire payer les moteurs de recherche installés par défaut sur Android

 

Qwant a publié un communiqué dans lequel il fustige l’attitude de Google, qui veut faire payer par un système d’enchères des places pour devenir moteur de recherche par défaut sur Android. La société française s’insurge. 

qwant

Nous vous rapportions que Google veut faire payer les moteurs de recherche proposés par défaut sur Android en Europe via un système d’enchères. Une réponse de la firme de Mountain View à l’Union Européenne, qui a infligé à Google une amende de 4,3 milliards d’euros pour abus de position dominante sur Android il y a un peu plus d’un an. On reprochait alors au géant américain de favoriser son navigateur Chrome et son moteur de recherche Search sur son OS mobile.

Qwant se paye Google et ses enchères pour une place de moteur de recherche par défaut sur Android

Qwant, la société française qui propose un moteur de recherche concurrent à Google, s’insurge dans un communiqué de la décision de faire payer des places pour devenir un moteur de recherche par défaut sur Android. « Qwant dénonce la communication de Google qui vise à mettre aux enchères le libre choix des consommateurs européens d’utiliser un autre moteur de recherche que Google Search », fait savoir l’entreprise.

« Il ne revient pas à Google de faire désormais payer à ses concurrents son comportement fautif et le montant de cette amende par un système d’enchères qui ne profitera ni aux consommateurs européens ni à la libre concurrence, qui ne peut être faussée par un tel procédé », estime Qwant. Qui « note à cet égard que le processus d’enchères envisagé serait ouvert à de prétendus moteurs de recherche qui tirent leurs résultats et leurs revenus de Google, ce qui créera de facto une distorsion inacceptable et un risque élevé de manipulation, d’inéquité ou de déloyauté des enchères ».

Lire aussi : Qwant et Wiko ensemble pour proposer une alternative à Google sur smartphone

« La décision de la Commission européenne doit profiter aux consommateurs européens en assurant les conditions d’une liberté de choix qui repose sur les mérites intrinsèques de chaque moteur et les attentes des citoyens, notamment en matière de protection des données personnelles, et non sur leur capacité à financer Google ou à être financé par lui […] Qwant appelle donc les institutions et parties prenantes européennes à se saisir au plus vite de ce cas afin de faire respecter pleinement la décision de la Commission du 18 juillet 2018 », conclue Qwant.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
youtube 8k android tv
YouTube : Android TV permet enfin de lire des vidéos en 8K

YouTube sur Android TV permettra enfin de regarder des vidéos en 8K sur les téléviseurs compatibles. Grâce à la mise à jour 2.12.08 de l’application, les utilisateurs ne devront pas se contenter de lire les séquences en 4K. On fait le…

Smartphone
Google ne veut pas que vous utilisiez votre smartphone en marchant

Google pourrait-il bientôt sortir une application qui préviendrait l’utilisateur des dangers qu’il encoure s’il utilise son smartphone en marchant ? C’est en tout cas ce que laisse penser certains éléments repérés par 9to5Google. Utiliser son smartphone en marchant, nous l’avons…

android google failles
Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Google vient de lancer le déploiement du patch de sécurité Android du mois de novembre 2020. Avec ce nouveau correctif, la firme de Mountain View corrige un total de 33 failles de sécurité identifiées dans le code de son OS…

android 11
Android 11 : un bug agaçant empêche l’affichage en plein écran

Des utilisateurs Android 11 rapportent un bug très agaçant : plusieurs applications sont victimes d’un bug qui affiche des éléments d’interface comme les boutons de navigation au-dessus de parties importantes de l’application. Le problème est pourtant connu depuis la phase…