En soutien à Huawei, des entreprises chinoises boycottent l’iPhone !

 

Apple est l’une des victimes collatérales du conflit commercial qui oppose Huawei et plus généralement la Chine aux États-Unis. Dans l’Empire du Milieu, l’heure est à l’élan de solidarité. Depuis le début des hostilités, plus d’une vingtaine de sociétés chinoises ont décidé de soutenir l’entreprise nationale de diverses manières. Certaines ont même décidé de boycotter l’iPhone et les produits Apple.

La Chine soutien Huawei contre les Etats-unis
Crédit photo : Reuters

La tension ne faiblit pas entre les États-Unis et la Chine dont la guerre économique se déploie sur plusieurs fronts. Des deux côtés, ce sont logiquement les entreprises nationales qui en pâtissent. Malgré la libération sous caution de la directrice financière de Huawei qui avait été arrêtée au début du mois de décembre,les choses ne vont pas encore pour le mieux. D’autant que l’entreprise doit faire face au bannissement de ses technologies dans plusieurs pays occidentaux.

Résultat, on assiste également à une levée de boucliers de sociétés chinoises. Jusqu’ici, plus d’une vingtaine d’entre elles ont apporté publiquement leur soutien à Huawei d’après le journal économique Nikkei.

Affaire Huawei : les entreprises chinoises font vibrer la fibre patriotique et déclarent la guerre à l’iPhone

Il y a quelques jours, nous vous parlions d’un partenaire chinois de Huawei qui menaçait d’amende ses employés qui achètent un iPhone, et ce, en représailles au traitement réservé en occident au constructeur. Il ne s’agit pas d’un acte isolé à en croire le point de la situation que fait Nikkei dans l’une des ses publications du 24 décembre 2018.

D’après le site, de nombreuses entreprises chinoises ont annoncé à leurs salariés qu’ils bénéficieraient de subventions s’ils décidaient d’acheter des smartphones Huawei. La plupart proposeraient de couvrir 10% à 20% du prix d’achat. Certaines entreprises prendraient même en charge la quasi-totalité du prix d’achat. Et il n’y a pas que les produits grand public comme les smartphones qui soient concernés.

L’entreprise bénéficie également d’un soutien sur le terrain des technologies et services proposés aux entreprises, notamment dans le domaine des équipements réseau. On sait que Huawei est très actif sur le terrain de la R&D en matière de 5G.

Nikkei confirme par ailleurs le déclenchement d’une campagne d’hostilité contre l’iPhone en Chine. D’autres produits américains sont également ciblés mais ceux d’Apple sont de loin le symbole qui représente le mieux les États-Unis. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les guéguerres ne sont pas prêtes de s’arrêter de sitôt puisque Donald Trump reste opiniâtre sur la taxation des produits américains fabriqués en Chine. Une mesure protectionniste pour inciter à la relocalisation des manufactures américaines. Avec le risque, qui sait, d’assister bientôt au retour de la production de l’iPhone aux États unis.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
huawei
Huawei négocie la libération de sa directrice financière avec les Etats-Unis

Huawei négocie actuellement avec les Etats-Unis la libération de Meng Wanzhou, sa directrice financière. Arrêtée fin 2018 au Canada, la femme d’affaires est accusée d’avoir vendu des produits d’origine américaine à des firmes iranienne au mépris de l’embargo. Souvenez-vous :…

antenne 5G
Huawei banni du Royaume-Uni à partir de septembre 2021

Huawei subit aujourd’hui un nouveau coup dur. La société chinoise a en effet été bannie du Royaume-Uni. Il lui sera donc impossible d’installer de nouvelles antennes 4G ou 5G dans le pays. Une décision attendue, Huawei étant dans le collimateur…

harmonyos huawei beta smartphone
Huawei est capable de fabriquer un smartphone en seulement 27 secondes

Huawei est désormais capable de produire un smartphone en seulement 27 secondes. Au cours des dernières années, le constructeur chinois a drastiquement réduit le temps nécessaire à la production d’un téléphone mobile. En 2015, il fallait en effet 10 minutes…