Emmanuel Macron veut payer les Français qui rendent leur vieux smartphone

 

Dans son programme, Emmanuel Macron propose une « prime au retour » pour les vieux smartphones. Le candidat à l’élection présidentielle ne donne pas plus de précisions quant à la mise en place de la mesure, mais explique qu’il souhaite ainsi encourager les Français à recycler leurs appareils électroniques laissés au placard.

smartphone recyclage
Crédits : Pexels

Le numérique est désormais un enjeu primordial et un thème majeur de l’élection présidentielle. Chacun des deux candidats qualifiés au second tour y accorde une part plus ou moins grande de leur programme. Emmanuel Macron a notamment annoncé que la redevance TV sera supprimée s’il est réélu. Si cette mesure sera probablement plébiscitée par beaucoup, elle ne permet pas de régler le problème majeur de notre époque : le gaspillage des ressources.

Au total, on estime qu’entre 53 et 113 millions de smartphones ne sont pas utilisés en France. Plutôt que de les revendre ou de les donner, les utilisateurs préfèrent le plus souvent les garder bien au chaud dans un tiroir. Or, ces derniers représentent une source considérable de métaux rares inexploités, qui permettrait à l’Hexagone de réduire sa dépendance aux autres pays exportateurs.

Sur le même sujet : Cyberharcèlement — Emmanuel Macron annonce une appli gratuite pour faciliter les signalements

Emmanuel Macron propose une prime au retour pour les appareils électroniques

Afin d’encourager les Français à rendre leurs vieux smartphones et autres appareils électroniques, l’actuel président de la République propose donc dans son programme ce qu’il appelle une « prime au retour ». Si peu de détails sont actuellement fournis concernant cette mesure, on imagine que les utilisateurs faisant don de leur appareil à des organismes de recyclage ou de reconditionnement bénéficieront d’une remise sur leur prochain achat.

« Cette prime favorisera la collecte de ces objets qui sont aujourd’hui de véritables mines urbaines dans nos poches et dans nos tiroirs et qui demain peuvent nous permettre d’être moins dépendants sur des matériaux et des métaux rares ou critiques pour notre société », souligne ainsi son équipe de campagne. Reste encore à déterminer le montant de cette prime. Pour ce faire, il faudra négocier avec les distributeurs et les entreprises de reconditionnement.

Cette mesure s’ajoute aux autres projets liés au numérique du candidat à la présidentielle. Ce dernier a déjà fait part de sa volonté de démanteler Facebook, WhatsApp et Instagram, de mettre fin à l’anonymat sur Internet ou encore de créer un metaverse européen.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !