Cyberharcèlement : Emmanuel Macron annonce une appli gratuite pour faciliter les signalements

 

À l'occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, le président de la République Emmanuel Macron a dévoilé de nouvelles mesures. En premier lieu, une application gratuite sera déployée en février 2022. Elle permettra aux utilisateurs de dénoncer des cas de harcèlement, via la transmission de captures d'écran.

emmanuel macron cyberharcelement
Crédits : Pixabay

À l'heure où les réseaux sociaux sont pointés du doigt pour leurs effets néfastes sur la santé mentale des adolescents comme Instagram, le président de la République Emmanuel Macron vient tout juste d'annoncer sur Twitter de nouvelles mesures pour lutter contre le cyberharcèlement.

Le chef de l'État avait donc plusieurs annonces en cette Journée nationale de la lutte contre le harcèlement. En premier lieu, Emmanuel Macron a confirmé le déploiement d'une nouvelle application gratuite d'ici février 2022. Pensée comme une alternative au numéro d'aide 3018 lancé en avril 2021, elle permettra notamment aux utilisateurs de dénoncer des cas de harcèlement en ligne via la transmission de captures d'écran.

Bien entendu, cette appli vise avant tout les réseaux sociaux et les messageries instantanées comme Instagram, WhatsApp, Facebook Messenger, TikTok ou encore YouTube et Twitch. “Le harcèlement sévit toujours à l'école, sur les réseaux sociaux, sans laisser aucun moment de répit à ceux qui en sont victimes. C'est pourquoi nous allons continuer à nous mobiliser, en particulier parce que les élèves harcelés sont souvent isolés et ont peur. Nous devons faciliter le signalement de ce dont ils sont victimes”, a précisé le président sur l'oiseau bleu.

emmanuel macron cyberharcelement

À lire également : Facebook Messenger lance un portail sur la sécurité et la vie privée

Contrôle parental, appli gratuite, sensibilisation au numérique dès la 6e

Il faut rappeler que le cyberharcèlement est devenu un véritable problème de santé publique, puisqu'il touche pas moins d'un enfant sur dix en France. Reste que le fonctionnement de cette appli reste encore flou : quelles seront les ressources à disposition des utilisateurs ? Qui sera en charge de l'analyse des captures d'écran ? Seront-elles transmises aux forces de l'ordre ? Sera-t-il possible d'y stocker de multiples preuves ou bien se contentera-t-elle d'être un simple vecteur d'informations ? Autant de questions qui restent sans réponse pour l'instant.

Bien entendu, ce n'est pas la seule mesure annoncée par Emmanuel Macron. Le locataire de l'Élysée souhaite changer la loi pour que “le contrôle parental soit installé par défaut sur tous les smartphones, ordinateurs et tablettes utilisés par nos enfants”. En outre, le chef de l'exécutif veut mettre en place “une certification à la sensibilisation au numérique aux élèves de 6e à partir de la rentrée 2022, avec l'idée, de généraliser dès la rentrée suivante”.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !