EA commence à arrêter de vendre des jeux en physique en Europe

 

EA commence progressivement à stopper les ventes de jeux physiques en Europe. Dès mai 2023, l'éditeur américain ne vendra plus de copies physiques en Allemagne, en Autriche et en Suisse. On ne sait pas encore si EA compte adopter cette stratégie en France.

ea arrêt ventes physiques
Crédits : EA

Si EA a assuré en août 2022 qu'il continuerait à produire des jeux solo après un post malencontreux de sa part sur les réseaux sociaux, l'éditeur américain semble moins enclin à proposer des versions physiques de ces titres. En effet, nous venons d'apprendre qu'EA a décidé de restructurer ses contrats locaux dans plusieurs pays européens.

En quoi cela va changer quelque chose ? Pour résumer, EA compte mettre fin progressivement à la vente de copies physiques en Allemagne, en Autriche et en Suisse. Ainsi, FIFA 23 et le prochain Need for Speed Unbound seront les derniers jeux à bénéficier d'une sortie en boite dans ces pays.

Dans un communiqué de presse officiel relayé par nos confrères du site spécialisé Games Wirtschaft, EA a déclaré qu'il “ne génèrera plus de ventes de produits emballés” sur les marchés précédemment cités. Cette décision survient d'ailleurs peu de temps après l'annonce d'EA d'arrêter la vente de copies physiques depuis sa boutique Origins.

La disparition des jeux physiques est en marche

Notez toutefois que la position d'EA sur le sujet n'est pas étonnante. Dans son rapport annuel, l'éditeur américain avait précisé que “le passage continu des bien physique aux téléchargements numériques continue d'avoir un impact négatif sur le développement des revenus”. Une étude publiée en juillet 2020 a d'ailleurs prouvé que les jeux dématérialisés atteignaient des records et dépassaient amplement les chiffres des ventes physiques.

Ce rapport dévoilait par exemple que plus d'un jeu sur deux vendu sur PS4 par Sony est au format numérique. Le constat était le même pour EA et pour Take-Two, la maison-mère de Rockstar Games notamment. Pour EA donc, il est inévitable d'abandonner les ventes de copies physiques pour compenser les pertes financières provoquées par ces versions qui ne trouvent pas preneurs. “La capacité de la société à développer et à soutenir les produits et services numériques” est aujourd'hui la priorité pour EA.

Rappelons que l'entreprise américaine n'est pas la seule à avoir pris ce genre de décision au niveau local. Activision Blizzard, à qui l'on doit les licences Call of Duty ou encore Overwatch 2, a dissous sa filiale allemande de distribution de copies physiques en mai 2021. Néanmoins, le géant du jeu vidéo continue de proposer des copies physiques sur le Vieux continent via son siège européen situé à Londres.

Source : TechRadar



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !