Dolby Atmos : la qualité Spatial Audio est pointée du doigt par le producteur des Beatles

 

Giles Martin, producteur derrière les remaster des plus grands albums des Beatles, n'est pas impressionné par la présence du Dolby Atmos dans Apple Music. Dans un interview donné à Rolling Stone, il explique que le mixage du mythique Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band n'est pas fidèle à l'intention initiale. Il prévoit de proposer une nouvelle version sur la plateforme.

the beatles
Crédits : Unsplash

“Ça ne sonne pas parfaitement bien”. Voilà quelle a été la réaction Giles Martin en écoutant Sgt. Pepper's Lonely Heart Club Band sur Apple Music, après que la firme de Cupertino ait ajouté la qualité lossless et le Dolby Atlmos à son service de streaming. Un avis qui ne vient pas de n'importe où, puisque c'est lui qui a été chargé de remasteriser l'album légendaire, aux côtés du White Album et d'Abbey Road. Selon lui, il manque à la version d'Apple Music cet aspect théâtral voulu par les Beatles lors de l'enregistrement.

“Sgt. Pepper's, tel qu'il est présenté en ce moment, je vais en fait le changer. Ça ne sonne pas très bien pour moi. […] C'est bien. Mais ce n'est pas bon. Sgt. Pepper's a été, je crois, le premier album mixé en Dolby Atmos. Et nous l'avons fait dans le cadre d'une présentation théâtrale. J'aimais l'idée que les Beatles soient les premiers à faire quelque chose. […] Sgt. Pepper's est donc un mixage théâtral qui est ensuite converti en un support plus petit. Par conséquent, ce n'est pas tout à fait juste.”

Sur le même sujet : Apple Music – la qualité lossless et le Dolby Atmos sont désormais disponibles dans la version Android

Le producteur des Beatles veut remixer l'album des Beatles

Giles Martin note en revanche que la version Dolby Atmos d'Abbey Road “fonctionne beaucoup mieux” dans la retranscription du son original. Toutefois, il reconnaît que lorsqu'il s'agit de casques audio ou d'écouteurs, il est très difficile d'obtenir un résultat parfait. D'après lui, la technologie a connu “une amélioration exponentielle” depuis les deux dernières années, et les derniers détails à régler ne devront pas tarder à l'être.

“Vous pouvez entendre la différence avec l'audio spatial. Ce n'est pas toujours mieux, mais il y a une différence”, explique-t-il. “Je pense que nous sommes en train d'apprendre les outils qui permettront aux gens de faire cette différence. Ce qui est génial, c'est qu'il crée un environnement d'écoute où l'on fait attention à ce qui se passe, au lieu d'avoir de l'audio dans la tête pour nous empêcher de penser.”

Le producteur prévoit même que les constructeurs s'appuieront sur la reconnaissance faciale pour améliorer la qualité du son. En effet, en mesurant des données comme la taille du crâne, la structure des os ou encore la pression intra-auriculaire, ils seront capables d'adapter le son aux caractéristiques spécifiques de chaque utilisateur.

Source : Rolling Stone



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !