DLDSR : tout savoir sur la nouvelle technologie de NVIDIA

 

Avec le DLDSR, NVIDIA propose une nouvelle technologie logicielle capable de sublimer le matériel de ses cartes graphiques. Basée sur l'intelligence artificielle et reposant sur le principe du DSR, cette fonctionnalité permet d'encore améliorer le rendu graphique en jeu.

NVIDIA Game Ready DLDSR
Crédit : NVIDIA

En janvier 2022, NVIDIA a annoncé l'arrivée d'une nouvelle technologie au sein de son écosystème : le DLDSR. Si son nom peut faire penser au fameux DLSS (Deep Learning Super Sampling) de la firme, qui permet de calculer des images dans une résolution inférieure et d'utiliser l'intelligence artificielle pour les mettre à l'échelle afin de proposer une haute définition d'image sans pour autant sacrifier les performances de framerate, le principe du DLDSR est bien différent. Nous vous expliquons dans ce papier en quoi il doit améliorer l'expérience gaming des joueurs.

Le DLDSR, c'est quoi ?

DLDSR signifie Deep Learning Dynamic Super Resolution. Techniquement, on peut presque parler d'un contraire du DLSS puisque l'on parle ici non pas d'upscaling mais de downscaling. L'image est donc calculée dans une qualité supérieure avant d'être redimensionnée dans la définition visée. L'objectif est ici complètement différent : le DLDSR sert à améliorer la qualité d'image sur des configurations basiques comme le 1080p, alors que le DLSS a pour ambition de faire gagner des images par seconde lorsque des résolutions gourmandes sont paramétrées.

Quelles améliorations apportent le DLDSR ?

NVIDIA explique que le fait de calculer à l'origine une image dans une meilleure qualité permet une fois qu'elle a été mise à l'échelle dans une définition inférieure (celle supportée par le moniteur ou l'écran utilisé) de bénéficier de meilleurs rendus graphiques. Par rapport à une image calculée nativement dans la définition cible, le DLDSR doit parvenir à supprimer certains artefacts indésirables, comme des effets de scintillement, et améliorer l'anti-aliasing. Lors du passage de la qualité supérieure à la qualité visée, l'image conserve également quelques détails supplémentaires qui ne seraient pas affichés normalement dans la définition voulue.

Les Verts font également savoir que le DLDSR n'a que très peu de conséquences sur les performances d'un jeu. Dans un exemple de démonstration, une configuration sans DLDSR fait tourner le titre Prey (Bethesda) en 1080p natif à 145 images par seconde. En activant le DLDSR dans sa version 2,25x, le taux de rafraichissement n'est quasiment pas impacté puisque ce sont 143 images par seconde qui sont mesurées dans ce cas.

Nvidia DLDSR Prey
Crédit : NVIDIA

NVIDIA lance également pour l'occasion trois nouveaux filtres, accessibles depuis l'interface de GeForce Experience :

  • SSRTGI (Screen Space Ray Traced Global Illumination) : une version modifiée du Ray Tracing ReShade Filter du modeur Pascal “Marty McFly” Gilcher, qui a participé à l'élaboration du SSRTGI. Celui-ci améliore l'éclairage et les ombres pour créer une plus grande sensation de profondeur et de réalisme.
  • SSAO (Screen Space Ambient Occlusion) : accentue l'apparence des ombres près des intersections d'objets 3D, en particulier dans les environnements faiblement éclairés ou en intérieur.
  • Dynamic DOF (Depth of Field) : applique un effet de flou de style bokeh basé sur la proximité des objets dans la scène, donnant au jeu une ambiance plus cinématographique.

NVIDIA n'y va pas par quatre chemins pour décrire ces nouveautés en utilisant le terme “remaster” pour qualifier les jeux qui combinent le DLDSR et le filtre SSRTGI.

DLDSR vs DSR : quelle différence ?

Si le principe du DLDSR ne vous est pas étranger, c'est peut-être parce que vous êtes familier avec le DSR, une fonctionnalité de super résolution dynamique déjà utilisée par NVIDIA depuis belle lurette. Le principe de base est le même (l'utilisation d'un filtre de downscaling), mais le DLDSR vient améliorer la formule en tirant parti de la puissance des Tensor Cores des cartes graphiques RTX, ces unités de calcul dédiées au machine learning et à l'intelligence artificielle.

Nvidia DLDSR Prey avant
Prey en définition 1080p native. Crédit : Nvidia

Pour illustrer la différence de performances entre son vieux DSR et le nouveau DLDSR, NVIDIA reprend l'exemple de Prey. Nous avions donc 145 images par seconde en 1080p natif et 143 images par seconde en 1080p downscalé du 1620p (DLDSR 2,25x), nous avons seulement 108 images par seconde avec un downscale de la 4K au 1080p via le DSR 4x.

Nvidia DLDSR Prey après
Prey avec le DLDSR 2,25x et le filtre SSRTGI activés. Crédit : Nvidia

Quelles sont les cartes graphiques compatibles avec le DLDSR ?

Le DLDSR est une technologie exclusive aux cartes graphiques NVIDIA RTX, toutes générations et tous modèles confondus. Comme expliqué plus tôt, cette limitation est due à l'usage des Tensor Cores, qui ne sont pas présents sur les GPU plus anciens de constructeur.

Quels sont les jeux compatibles avec le DLDSR ?

Contrairement au ray-tracing ou au DLSS, le DLDSR ne requiert pas de développement supplémentaire de la part des créateurs de jeux pour être supporté, ce qui le rend bien plus universel. Selon NVIDIA, “la plupart des jeux” sont compatibles avec sa technologie de downscaling.

Comment activer le DLDSR ?

La première chose est de télécharger et installer une version de pilote GeForce Game Ready prenant en charge le DLDSR, via GeForce Experience ou depuis le site officiel de NVIDIA par exemple. Le premier driver à en bénéficier est le 511.23, toutes les versions postérieures fonctionnent aussi.

NVIDIA panneau de configuration
Crédit : NVIDIA

Il faut ensuite ouvrir le panneau de configuration NVIDIA. Pour ce faire, vous pouvez cliquer droit sur l'icône NVIDIA de la barre des tâches (si elle y est présente) ou faire un clic droit dans le vide sur le bureau. Une fois que vous avez accédé au panneau de configuration, sélectionnez “Gérer les paramètres 3D” dans la colonne de menu à gauche. Dans la liste des paramètres 3D qui s'affichent, choisissez “DSR – Facteurs”, juste en dessous de “CUDA – Processeurs graphiques”.

Vous pouvez alors activer le DSR et choisir quelle mise à l'échelle vous souhaitez utiliser entre deux options disponibles : 1,78x (2560 x 1440 pixels) ou 2,25x (2880 x 1620 pixels).

À partir de quand le DLDSR est-il disponible ?

NVIDIA a commencé à déployer le pilote 511.23 incluant le DLDSR depuis le 14 janvier 2022, la fonction est donc d'ores et déjà disponible pour tous les joueurs équipés d'un GPU RTX qui ont effectué la mise à jour.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !