Diablo Immortal récolte 23 millions d’euros en à peine 2 semaines, c’est un carton malgré la polémique

 

Diablo Immortal, le dernier jeu de Blizzard sur mobile, est un succès commercial puisqu’il a rapporté 24 millions de dollars en deux semaines et ce malgré la polémique. Le jeu a été téléchargé pas moins de 8,5 millions de fois.

Diablo

Diablo Immortal est un carton pour Blizzard. Le titre sur mobile a en effet récolté plus de 24 millions de dollars en quinze jours d’exploitation. Un chiffre d’autant plus surprenant que le titre est pointé du doigt pour son système économique scandaleux.

C’est est la deuxième application la plus populairede Blizzard sur mobile, derrière Hearthstone, avec plus de 8,5 millions de téléchargements. Un succès qui s’explique par l’aura du studio, mais aussi par la qualité ludique du titre, qu’on ne peut lui enlever.

Diablo Immortal connait un succès monstre malgré les critiques

C’est aux Etats-Unis que le jeu est le plus populaire, puisque les Américains représentent 26% des téléchargements, mais 43 % des revenus. La Corée du Sud se place en deuxième position, puisque le pays totalise 23% des revenus. Le Japon, l’Allemagne et le Canada comptent respectivement 8%, 6% et 3% des revenus générés par les microtransactions tandis que le reste du monde (dont la France) 17%.

A lire aussi – Diablo 4 : date de sortie, plateformes, personnages, gameplay, toutes les infos

Diablo Immortal est certes un jeu appréciable sur mobile, mais c’est bien son système économique qui est pointé du doigt. C’est bien simple, il faut forcément payer pour devenir meilleur à haut niveau. Plus encore, les microtransactions fonctionnent sur des lootboxes, c’est-à-dire que le client ne sait même pas ce qu’il achète. Ce modèle économique non respectueux des joueurs a suscité leur colère et Diablo Immortal est rapidement devenu l’un des titres les plus détestés du moment avec un score de 0,4 sur 10 sur Metacritic. Une situation d’autant plus rageante qu’en dehors de cet aspect, le jeu est réussi. On s’y amuse et il s’agit certainement du hack and slash le plus prenant sur mobile.

Quoi qu’il en soit, la gronde d’une partie de la communauté et nos efforts pour mettre en garde les joueurs tentés d’acheter dans la boutique semblent vains face au mastodonte Blizzard. Le studio a réussi son pari malgré tout. Reste à voir si cette dynamique arrivera à perdurer dans le temps…



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !