Des fichiers médicaux de 500 000 patients ont été piratées et diffusées sur le net

 

Des données médicales de 500 000 patients circulent dans la nature. Ce sont des données de laboratoires français de biologie médicale qui ont été piratées et qui sont trouvables à plusieurs endroits sur le net. Une fuite très inquiétante.

Pirate
Crédits : Clint Patterson/Unsplash

Les fichiers médicaux de presque 500 000 patients (491 840 exactement) circulent sur le net. Comme le révèle Libération, des pirates ont dérobé la base de données de plus de trente laboratoires de biologie médicale situés dans le nord-ouest de la France. Ils les ont ensuite mis sur le net.

A lire aussi – Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Ces dossiers contiennent des données sensibles, puisqu’ils comportent les noms des patients, leur adresse mail, leur numéro de téléphone et parfois même des commentaires comme leur groupe sanguin, leur mutuelle ou encore leur pathologies s’ils en ont. Des informations extrêmement sensibles s’il en est, donc, qui ont pu être récupérées auprès de laboratoire grâce à leur logiciel commun utilisé pour centraliser ces informations.

Un fichier en accès libre sur le net

Selon Libération, ce fichier comprend des données récoltées de 2015 à octobre 2020 et n’était à la base pas amené à se retrouver en accès libre sur Internet. En effet, il était initialement amené à être commercialisé au plus offrant. Toutefois, une dispute entre plusieurs pirates sur un groupe Telegram a conduit l’un d’eux à tout diffuser. Le fichier sensible est trouvable à sept endroits différents sur le net, précise le Damien Bacal du blog Zataz, relayé par l’AFP. Il indique également que le nombre de 500 000 pourrait être beaucoup plus élevé, puisque les pirates auraient pu chercher à ne vendre qu’une partie de leur butin. Pour le moment, la CNIL n’a pas encore commenté l’information.

Le piratage de fichiers comprenant des données utilisateurs est devenu monnaie courante aujourd’hui. Il y a peu, ce sont plus de 3,2 milliards de logins et de mots de passe associés à Adobe eBay ou LinkedIn qui se sont retrouvés dans la nature. Une faille de sécurité importante qui a beaucoup fait parler ce mois-ci. Toutefois, cette nouvelle fuite se montre beaucoup plus sensible. Ce ne sont pas seulement des identifiants qui ont été dérobés, mais des fichiers beaucoup plus personnels.

Source : Libération



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !