Des cinémas russes diffusent des films téléchargés sur des sites pirates

 

Les cinémas russes sont privés des films hollywoodiens depuis plusieurs semaines. En réaction à la guerre en Ukraine, des géants américains comme Disney, Sony ou Warner Bros ont annulé la sortie en salles de plusieurs métrages. Pour survivre aux sanctions, des exploitants de cinéma ont décidé de diffuser des copies téléchargées illégalement sur des sites pirates. 

netflix salles cinéma condamnnées

Suite à l'invasion de l'Ukraine, les pays occidentaux ont décrété une série de sanctions à l'encontre de la Russie. Sur demande des gouvernements, de nombreuses entreprises se sont retirées du marché russe. C'est notamment le cas d'Apple. Le groupe américain a stoppé les ventes d'iPhone, iPad, AirPods et de tous ses produits. Même son de cloche du côté de Google, Samsung, Intel ou AMD.

Dans ce contexte, les géants du cinéma ont décidé de retirer leurs films des salles obscures en Russie. Disney, Universal, Sony Pictures, Warner Bros et Paramount ont cessé la diffusion de tous leurs blockbusters dans le pays. “Compte tenu de l’invasion non provoquée de l’Ukraine et de la tragique crise humanitaire, nous suspendons la sortie de films en salle en Russie, y compris le prochain Alerte rouge de Pixar” a déclaré Disney dans un communiqué publié peu après les premières frappes en Ukraine.

Lire aussi : La Russie est prête à légaliser le piratage de logiciels des géants de la Tech

Hollywood déserte la Russie en réaction à la guerre en Ukraine

De son côté, Warner Bros a annulé la sortie de The Batman, le sombre long métrage qui met en scène Robert Pattinson dans le rôle du justicier masqué, et des Animaux fantastiques 3 – Les secrets de Dumbledore, en Russie. Sony Pictures a également privé les cinémas russes de Morbius, sa dernière production consacrée à un personnage du catalogue Marvel.

L'industrie du cinéma russe est fortement touchée par cette mesure. D'après l'Association russe des patrons de salles, 80% des salles de Russie risquent de fermer. L'organisme, qui représente 700 cinémas situés sur le sol russe, estime que l'industrie cinématographique du pays va tout simplement s'effondrer.

“Nous sommes préoccupés par la forte probabilité de liquidation de l'ensemble de l'industrie cinématographique dans le pays dans le contexte de l'introduction de sanctions à grande échelle et sans précédent. Malheureusement, la quantité et la qualité des films russes proposés au public ne répondent pas à la forte demande de contenu des salles de cinéma”, explique l'Association russe des propriétaires de cinéma. Pour survivre, les exploitants se tournent massivement vers les productions nationales, les films asiatiques, notamment coréens, ou les métrages de Bollywood.

Des cinémas russes piratent des films pour survivre aux sanctions

Pour survivre aux restrictions décrétées par les cadors du divertissement américain, des cinémas russes se sont tournés vers les sites pirates. D'après les informations de nos confrères de Torrent Freak, des salles russes se sont mises à diffuser de grands films hollywoodiens malgré le blocage dès le milieu d'avril 2022. Des projections illégales ont eu lieu dans plusieurs grandes villes.

Parmi les productions diffusées illégalement, on trouve The Batman ou encore Don't Look Up, un film accessible dans le catalogue Netflix. Ce long métrage est pourtant inaccessible aux internautes en Russie. Pour protester contre l'attaque de l'Ukraine, Netflix a en effet pris la décision de suspendre les comptes des abonnés russes.

Selon les informations glanées par Torrent Freak, les films ont été téléchargés illégalement par les exploitants sur des sites de partage de torrent. Les productions projetées bénéficient d'un doublage en russe et la qualité de l'image est au rendez-vous. Des films comme The Batman sont effet d'ores et déjà sortis en VOD, DVD ou Blu-Ray dans plusieurs pays.

La plupart des cinémas ne se cachent pas de projeter des films produits par Hollywood. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses chaînes se vantent de diffuser des productions populaires. L'Association des propriétaires de cinéma condamne fermement ces agissements. L'organisme estime que “la diffusion publique illégale de copies piratées” contribue à extraire l'industrie du cinéma russe de la légalité.

“Nous condamnons la pratique de projection illégale de films dans les cinémas russes et appelons toute la communauté cinématographique professionnelle à empêcher de telles pratiques”, déclare l'Association des exploitants de cinéma en Russie, assurant que la ruée vers le piratage a été causée par “l'absence d'une réponse efficace du gouvernement à la situation critique actuelle”.

Source : Torrent Freak 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !