Des AirPods percent les tympans de leur enfant avec une alerte, les parents attaquent Apple

 

Les parents d'un adolescent du Texas affirment dans un nouveau procès que les AirPods d'Apple lui ont fait éclater les tympans lors du déclenchement d'une forte alerte enlèvement (Amber).

AirPods
Crédit : Unsplash

Apple fait face à un nouveau procès dans lequel les parents d'un adolescent du Texas affirment que les AirPods d'Apple lui ont fait éclater les tympans lorsqu'une alerte Amber bruyante a été lancée. Pour ceux qui ne le savent pas, les alertes Amber sont un système d’alerte d’enlèvement à grande échelle mis en place aux États-Unis et au Canada lorsqu’un enlèvement d’enfant est signalé.

La plainte, déposée il y a quelques jours, identifie l'adolescent comme « B.G. », un résident de San Antonio, et déclare que le jeune homme alors âgé de 12 ans « regardait Netflix sur son iPhone connecté aux AirPods à un faible volume lorsqu'une alerte AMBER s'est déclenchée soudainement, et sans avertissement, à un volume qui a déchiré le tympan de B.G., endommagé sa cochlée et causé une diminution importante de l'audition de B.G. ».

Lire également : Les AirPods Pro 2 arrivent cet automne avec un nouveau design

Des AirPods ont presque rendu sourd un enfant de 12 ans

D’après la plainte, l’alerte Amber a finalement entrainé une perte auditive permanente chez la victime. Depuis l'incident, le garçon souffre de nausées, d'étourdissements, de vertiges et d'acouphènes. Il devra porter un appareil auditif pour le reste de sa vie, selon l'action en justice. Il est important de noter qu’il s’agissait de véritables AirPods, et non de copies chinoises qui peuvent pour certaines effectivement être dangereuses pour l’audition, d’après 60 millions de consommateurs.

« La vie de ce garçon a été gravement altérée parce qu'Apple n'a pas fourni d'avertissement sur les niveaux de volume de ses AirPods, ce qui a conduit à sa perte auditive permanente », a déclaré Tej Paranjpe, avocat et cofondateur de PMR Law. « Si Apple avait conçu les AirPods pour qu'ils s'ajustent automatiquement à des niveaux sûrs ou avait fourni des avertissements sur les augmentations de volume associées aux alertes, ce garçon vivrait une vie normale ».

Heureusement, ce type d’alerte ne devrait pas être émis en France. On espère qu’Apple va rapidement déployer une mise à jour sur ses appareils pour corriger ce problème. Quoi qu’il en soit, la famille demande désormais des dommages et intérêts pour le préjudice physique, la douleur et la souffrance, l'invalidité, l'angoisse mentale, le traumatisme émotionnel et les frais médicaux futurs du garçon, ainsi que des dommages et intérêts punitifs contre Apple.

Source : law360



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !