AirPods : les copies sont dangereuses d’après 60 millions de consommateurs

Maj. le 27 janvier 2020 à 8 h 18 min

Le magazine 60 millions de consommateurs a essayé plusieurs faux AirPods fabriqués en Chine. Le résultat est sans appel : une qualité sonore médiocre et un volume bien plus élevé que le niveau maximal recommandé, et donc dangereux pour l’audition.

Crédits : Pixabay

Les AirPods sont les leaders incontestés sur le marché des écouteurs sans fil. Plus précisément, ils sont numéro un dans le monde, avec 45% de parts de marché. De fait, il n’est pas étonnant que de voir des copies et des clones plus ou moins réussis pulluler un peu partout sur Internet. Vendus 179 € la paire, les AirPods ont un prix relativement prohibitif, sans parler des AirPods Pro à 279€. Voilà pourquoi depuis plusieurs années maintenant, des constructeurs chinois se sont lancés dans la production de faux AirPods à bas coût.

Le magazine 60 millions de consommateurs a décidé de se pencher sur ces imitations low-cost, d’ailleurs très appréciés par certains influenceurs et Youtubeurs. Comme le précise le magazine, ces écouteurs sans fil sont régulièrement mis en avant par les vidéastes, dans le cadre de contenus sponsorisés. Seulement, il ne faut pas être dupe, ces influenceurs et Youtubeurs sont payés pour dire du bien des ces appareils. Certains reprennent le design trait pour trait des AirPods, tandis que d’autres poussent le vice plus loin en intégrant des copies de la puce H1 d’Apple.

À lire également : AirPods – un enfant de 7 ans finit à l’hôpital après avoir avalé un écouteur

Pour les besoins du test, les rédacteurs ont commandé 7 paires différentes de faux AirPods. Sur les 7, seulement 4 sont arrivés à la rédaction, les trois autres s’étant mystérieusement volatilisés entre la Chine et la France. Et sur ces 4, un exemplaire ne fonctionnait tout simplement pas. Pas le choix donc, les journalistes se sont reportés sur les trois seules paires fonctionnelles en leur possession.

Le verdict est sans appel : la qualité sonore est médiocre, avec un rendu totalement dénué de basses et marqué par des aigus bien trop présents. Là où le bât blesse, c’est que l’un des modèles se révèle dangereux pour l’audition de l’utilisateur, avec un volume maximal qui dépasse les normes en vigueur de 10 décibels. Comme l’avance le journal, voilà l’un des problèmes majeurs avec ces contrefaçons, qui respectent rarement les normes de sécurité.

Sans surprise, le magazine ne recommande aucun des trois appareils testés, et appelle les consommateurs à faire preuve de prudence lors de l’achat d’écouteurs sans fil. Le mieux est encore de se diriger vers des marques reconnues, certes plus chères, mais respectueuses des normes de sécurité.

Source : 60 millions de consommateurs



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 12 : des maquettes dévoilent le design des 4 variantes

Les iPhone 12 continuent de faire parler d’eux ! Plusieurs mois avant la keynote de septembre, des maquettes imprimées en 3D sont apparues sur la toile. Basées sur les informations fournies par des accessoiristes, ces maquettes révèlent le design complet…