Dark Web : la police ferme le plus grand marché noir au monde

 

Hydra Market n’est plus. Après plusieurs longs mois d’enquête, la police allemande a fermé les portes du plus gros marché noir du monde, tout en saisissant l’équivalent de 23 millions d’euros en Bitcoins. Le site avait généré un chiffre d’affaires de 1,23 milliard d’euros en 2020 grâce à ses 17 millions de clients autour du globe.

dark web
Crédits : Pexels

Ce matin, plusieurs vendeurs peu scrupuleux, ainsi que leurs clients, se sont réveillés avec la mauvaise surprise de voir un bandeau sur leur site préféré. Ce dernier indique que la police allemande a saisi Hydra Market et que ses services ne sont désormais plus accessibles. C’est une très belle prise pour le parquet de Francfort. Spécialisé dans la commercialisation de drogues, de données volées et de faux documents, Hydra Market est le plus gros site vente illégal au monde sur le Dark Web.

Le site, écrit en russe, a permis à pas moins de 17 millions de clients à travers le monde de se fournir en produits du marché noir ainsi que de réaliser des activités de blanchiment d’argent, grâce notamment aux 19 000 comptes vendeurs. Créée en 2015, la plateforme a généré un chiffre d’affaires monstre de 1,23 milliard d’euros en 2020. De fait, il est « le marché illégal avec le chiffre d’affaires le plus élevé au monde », précisent les autorités.

Sur le même sujet : Dark Web — il gagne illégalement 2 millions d’euros en Bitcoin et écope de 8 ans de prison

Hydra Market ferme ses portes, 23 millions d’euros en Bitcoin saisis

De ces 1,23 milliard d’euros, la police n’en verra probablement jamais la couleur. Celle-ci peut tout de même se consoler en se targuant d’avoir saisi un total de 23 millions d’euros en Bitcoins. Kim Grauer, responsable de la recherche de Chainalysis, explique par ailleurs que Hydra Market a connu un succès flamboyant en Russie et en Ukraine puisque les deux pays sont les deux plus grands utilisateurs de cryptomonnaies au monde.

Mais, malgré un site fermé et des millions d’euros récupérés, le chemin est encore long avant de retrouver les administrateurs de la plateforme. En effet, leur identité reste pour l’heure inconnue, en grande partie grâce au « mélangeur de banque de bitcoins », un système mis au point par Hydra Market qui permet de brouiller les pistes des transactions financières.

Cette affaire fait bien entendu écho à la récente arrestation de 150 vendeurs d’armes par les autorités du monde entier, suite à la fermeture début 2021 de DarkMarket, cette fois encore par la police allemande, et qui détenait à l’époque le titre de plus gros marché noir du Dark Web.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !