Coinbase : les clients pourraient perdre leurs cryptos en cas de faillite, la panique s’installe

 

Coinbase, la plateforme américaine spécialisée dans les cryptomonnaies, vient de dévoiler des résultats financiers en baisse. Cependant, ce n'est pas ça qui a provoqué la panique de ses clients. En effet, dans un rapport trimestriel fourni au gendarme boursier américain, Coinbase a fait comprendre que les cryptos des utilisateurs pourraient être saisies en cas de faillite.

coinbase risques actifs
Crédits : Flickr

Alors que le cours du Bitcoin vient de chuter sous la barre des 30 000 dollars, une première depuis presqu'un an, Coinbase se retrouve elle aussi dans la tourmente. La plateforme américaine spécialisée dans les cryptomonnaies vient de publier ses résultats financiers pour le 1er trimestre 2022.

L'heure n'est pas à la fête, avec des revenus nets tombés à 1,17 milliard de dollars contre 1,6 milliard l'année passée à la même période. Même constat pour le volume total des transactions, qui a chuté à 309 milliards contre 335 milliards. Sans surprise, le nombre d'utilisateurs mensuels actifs a également diminué, passant de 11,4 millions à 9,2 millions.

Comme on pouvait s'y attendre, l'entreprise justifie ces mauvais chiffres par la baisse du cours de nombreuses cryptomonnaies depuis le début de l'année, le Bitcoin et l'Ethereum en tête. “Ces conditions de marché ont eu un impact direct sur nos résultats du premier trimestre. Mais nous avons abordé ces conditions de marché avec clairvoyance et préparation, et nous restons plus enthousiastes que jamais quant à l'avenir des cryptomonnaies”, a-t-elle expliqué.

À lire également : Le marché des NFT s’effondre à cause du Bitcoin mais c’est temporaire

Les cryptos des utilisateurs saisies en cas de faillite

Elle précise d'ailleurs qu'il ne s'agit que d'une mauvaise passe, inhérente au marché des cryptomonnaies et à la fluctuation des cours. Néanmoins, ce ne sont pas les performances en berne de Coinbase qui ont provoqué la panique des clients. En effet, la plateforme a récemment déposé un rapport trimestriel auprès du SEC, le gendarme boursier américain. On apprend dans ce document que les cryptomonnaies des utilisateurs détenues par Coinbase “pourraient être considérées comme des biens relevant de la procédure de faillite et les clients pourraient être traités comme des créanciers généraux non-garantis”. 

En d'autres termes, les créanciers pourraient considérer les actifs des clients stockés par Coinbase comme des biens de l'entreprise. En cas de faillite, ces cryptomonnaies pourraient donc être saisies pour rembourser les dettes de l'entreprise. Pour essayer d'éteindre l'incendie naissant, le PDG de Coinbase Brian Armstrong a assuré que la plateforme ne courait aucun risque de faillite. Néanmoins, il n'a pas démenti pour autant, bien au contraire : “Il est possible, bien que peu probable, qu'un tribunal décide de considérer les actifs des clients comme faisant partie de l'entreprise dans le cadre d'une procédure de faillite”. Voilà qui est dit.

Source : BFM



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !