CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce rapport vient mettre en lumière les défauts de WordPress en matière de sécurité.

Wordpress représente 90% des sites piratés

La plupart des sites web utilisent un système de gestion de contenu communément appelé CMS. WordPress est le CMS le plus populaire au monde, faisant tourner plus de 30% des sites présents sur le web. Logiquement, il représente une cible privilégiée pour les hackers. Plus une plateforme est populaire, plus elle est prisée des pirates. C’est comme Windows et Android qui sont régulièrement critiqués pour leurs problèmes de sécurité.

Un rapport de la société Sucuri, spécialisée dans la sécurité web montre que 90% des sites web piratés qui utilisent un CMS tournent sous WordPress.

WordPress est encore très instable en matière de sécurité

Sucuri propose une solution qui permet aux webmasters de résoudre les problèmes de sécurité sur leurs sites web. L’entreprise s’est basée sur les données de 18 302 sites web infectés en 2018 et plus de 4,4 millions de fichiers nettoyés pour établir son dernier rapport sur les tendances de piratage sur le web.

Elle nous apprend que 90% des sites web qui ont été piratés en 2018 utilisaient WordPress. Ce chiffre est en hausse de 7% par rapport aux 83% de l’année précédente. La proportion de sites web piratés utilisant les CMS Magento et Joomla est de 4,6 et 4,3%  respectivement. Les deux CMS ont effectué des progrès en 2018 puisque l’année précédente, ils représentaient 6,5% et 13,1% des sites web piratés.

Pour ce qui est des causes qui expliquent cette instabilité de WordPress, elles sont à chercher du côté des plugins qui fonctionnent exactement comme les extensions au niveau des navigateurs. Créés par des développeurs tiers, ils permettent d’étendre les fonctionnalités du CMS.

Selon Sucuri, la plupart des vulnérabilités proviennent des plugins WordPress et particulièrement ceux utilisés sur des sites e-commerce, ce qui permet aux pirates d’accéder plus facilement à des données sensibles comme celles bancaires utilisées lors des transactions.

Par ailleurs, les experts de Sucuri ont constaté que seulement 56% de tous les sites web analysés utilisaient une version à jour du CMS. Toutefois, ce facteur n’est pas vraiment ce qui explique les problèmes de sécurité de WordPress dans la mesure où 64% des sites piratés ne tournaient pas une version obsolète du CMS. Sucuri conseille toutefois aux webmasters de procéder régulièrement aux mises à jour, qu’il s’agisse des mises à jour du CMS, des extensions ou encore des thèmes qui gèrent l’apparence des sites.

Sites web piratés - statistiques

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…