Cinéma et coronavirus : les films annulés en salle pourraient sortir directement en VOD

 

Le nouveau coronavirus (Covid-19) ayant entraîné la fermeture des salles de cinéma en France, le CNC envisage de diffuser les films directement en VOD, bousculant ainsi la chronologie des médias. Des mesures exceptionnelles seraient ainsi prises pour rendre la chose possible, tant pour les films déjà sortis que ceux attendus dans les prochains jours.

Cinéma et coronavirus

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. La fermeture des lieux publics « non indispensables à la vie du pays » décidé par le gouvernement a entraîné la fermeture des salles de cinéma jusqu'à nouvel ordre, et ce, bien avant le confinement annoncé par le président Emmanuel Macron le lundi 16 mars. Pour amortir les conséquences du coronavirus sur l'industrie du cinéma, le CNC étudie en ce moment la mise en place de mesures exceptionnelles pour permettre la diffusion des films directement en VOD (location et achat).

Selon Les Échos, deux cas de figure sont possibles. Pour les films sortis avant la fermeture des salles, la chronologie des médias dont la révision est actuellement sur la table ne leur permet pas d'être proposés en VOD moins de 4 mois après leur lancement. Afin de rendre la chose possible, un dispositif juridique spécial va devoir être mis en place. Le second cas concerne les films qui doivent bientôt sortir au cinéma.

La législation actuelle n'empêche pas les producteurs et distributeurs de les proposer directement en VOD, et ce, même sur les plateformes de streaming de type Netfflix et Amazon Prime Video. Il n'y a toutefois aucun doute sur le fait que l'option VOD classique sera celle choisie par les différents acteurs de l'industrie. Afin d'encourager les producteurs dans ce sens, le CNC pourrait décider de ne pas les priver de son financement qui est normalement réservé aux sorties en salle.

Dans un tweet publié lundi 16 mars, le ministre de la Culture Franck Riester a adressé un message encourageant au monde culturel face aux conséquences du coronavirus. « Je veux redire à tous les professionnels de la culture de notre pays que nous sommes à leurs côtés et au travail afin de leur apporter des réponses rapides. Nous allons également prendre des dispositions pour faciliter l’accès à la culture sous toutes ses formes ».

Voilà qui rend optimiste quant au dénouent rapide de la situation. La chronologie des médias pourrait ainsi être bousculée pour que les films soient proposés beaucoup plus rapidement à la location ou à l'achat sur les plateformes de vidéo à la demande. 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !