Google a mis 3 ans pour corriger une grave faille de sécurité apparue sur Chrome pour Android. Identifié en 2015, le bug permet à un pirate de s'emparer du nom de votre opérateur, de votre localisation et du modèle de votre smartphone, afin de mettre sur pied une attaque informatique ciblée. 

google chrome android faille securité corrigée après 3 ans

Le 31 mai 2015, les chercheurs en cybersécurité de Nightwatch Cybersecurity ont averti Google de l’existence d’une importante faille de sécurité dans Chrome sur Android. En fouinant dans les informations détenues par le navigateur web, des pirates sont en mesure de collecter des informations sur le nom de l’appareil et sa version du firmware.

Avec ces données en main, un attaquant peut facilement deviner votre pays de résidence, le nom de votre opérateur de télécommunications, celui de votre téléphone et le dernier patch de sécurité installé. « Il s’agit simplement d’une trop grande quantité d’informations car elles permettent aux pirates de cibler des utilisateurs spécifiques avec des logiciels malveillants » estimait à l’époque Nightwatch Cybersecurity.

Google a mis 3 années à corriger cette faille dans Chrome sur Android

Comme le rapportent nos confrères de ZDNet, Google a rapidement assuré à Nightwatch Cybersecurity que Chrome fonctionnait correctement et qu’il n’y avait aucun soucis. Les équipes de Google ont laissé le sujet de côté…pendant 3 années. Au cours de l’été 2018, des développeurs se sont finalement eux aussi rendus compte du problème par hasard.

Ils ont alors décidé de s’occuper de la faille de sécurité et de limiter les informations disponibles via Google Chrome. La mise jour Chrome 70, déployée au cours du mois d’octobre 2018, contient ainsi un patch, qui empêche aux éventuels attaquants de s'emparer du numéro du firmware ainsi que du nom du dernier patch installé.

Lire aussi : Google Chrome 71 pour Android -téléchargez et installez l’APK

D’après ZDNet, des informations sensibles restent toujours accessibles aux pirates, comme le nom de votre appareil. On s’attend à ce que Google corrige entièrement la faille dans une future mise à jour.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Play Store : plus de 25 000 applications Android cachent un malware

Plus de 25 000 applications Android disponibles sur le Play Store renferment un malware, révèle une étude de Secure-D. D’après les chercheurs, 90% des applications frauduleuses en circulation proviennent d’ailleurs de la boutique de Google.  Secure-D, la firme de recherche…