Ce metaverse propose de discuter avec les morts en réalité virtuelle

 

Le metaverse va permettre de discuter avec un avatar de vos défunts proches par le biais de la réalité virtuelle. Une initiative lancée par Somnium Space propose en effet aux internautes de numériser leur identité sur la blockchain pour accéder à une forme d'immortalité.

metaverse discuter morts réalité virtuelle

Depuis que Facebook s'est rebaptisé Meta, le “metaverse” est devenu le nouveau mot clé à la mode. De nombreuses marques et entreprises se sont lancées dans les univers numériques accessibles en réalité virtuelle, comme Nike, Adidas ou encore Samsung. D'après plusieurs études, le metaverse sera d'ailleurs bientôt l'endroit préféré des internautes, notamment pour acheter, échanger ou stocker des cryptomonnaies et des tokens non fongibles (NFT).

Si de nombreuses marques se contentent de suivre le mouvement, certaines firmes proposent de véritables innovations. C'est le cas de Somnium Space, l'un des espaces virtuels déployés sur la blockchain Ethereum. Sous l'impulsion de son fondateur, Artur Sychov, l'entreprise développe un moyen pour discuter avec vos proches après leur mort.

Le metaverse promet l'immortalité en VR

Comme le rapportent nos confrères de Vive, Somnium Space développe actuellement un mode intitulé “Live Forever”. Cette initiative propose aux internautes de stocker leurs conversations, leur  gestuel et leur personnalité sous la forme de données. La technologie de la firme collecte notamment la façon dont vos doigts, votre bouche, vos yeux et votre corps entier bougent.

Grâce à une impressionnante quantité d'informations, un avatar représentant l'internaute sera mis au point. L'avatar discutera, échangera et se déplacera de la même manière que la version originale. Ce projet rappelle évidemment les épisodes les plus angoissants de la série Black Mirror.

Cet avatar continuera à fonctionner après la mort de l'internaute. Les proches du défunt pourront alors communiquer avec cet ersatz de l'être aimé par le biais de la réalité virtuelle. “Littéralement, si je meurs – et que j'ai ces données collectées – les gens peuvent venir me voir et mes enfants, ils peuvent entrer, et ils peuvent avoir une conversation avec mon avatar, avec mes mouvements, avec ma voix”, explique Artur Sychov.

Cet avatar est conçu comme la copie parfaite d'un être humain. “Pendant les 10 premières minutes de discussion avec cette personne, vous ne saurez pas qu'il s'agit en fait d'une intelligence artificielle”, assure le fondateur de Somnium Space.

Lire aussi : Cannes se lance dans le metaverse et va vendre son patrimoine sous forme de NFT

Ce programme de collecte de données sera lancé dans le courant de l'année. La fonction « Live Forever » sera désactivée par défaut. Il faudra l'activer manuellement. Les premiers avatars fonctionnels sont prévus dès l'année prochaine. Sans surprise, cette immortalité virtuelle sera facturée par le biais d'un abonnement mensuel.

Source : Vice



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !